Qu’ils sont mignons, les poissons rouges dans leur aquarium! Pourtant, en Alberta, ceux qui n'y sont plus sont considérés comme un véritable fléau...

La ville de St-Albert fait face à un étonnant problème : certains propriétaires de poissons rouges ont libéré ces derniers dans les plans d'eau municipaux. Prenant goût à leur liberté, les petites bêtes sont devenues grandes, atteignant jusqu’à 30 centimètres (12 pouces) de longueur.

Or, dans ces eaux, ils n’ont aucun prédateur naturel. Résultat: leur population augmente à vue d’oeil. Les responsables de l’environnement craignent que ces poissons rouges géants viennent déséquilibrer l’écosystème naturel et fragile du coin.


Une réaction chimique ramène un poisson à la vie!


Plusieurs mesures ont été mises en place, mais sans succès. Les autorités ont dû durcir les sanctions: aujourd’hui, si l’on vous surprend en train de libérer un poisson dans un étang, vous risquez jusqu’à 100 000 $ d’amende et 1 an de prison.

Nemo devra donc rester dans son bocal...

Commentaires