Retour

Pollution : top 10 des villes les plus polluées de la planète

pollution des villes

Quand on pense pollution, on pense à Pékin, Mexico, Moscou ou encore New Delhi. Pourtant, aucune d’entre elles ne figure parmi dans ce top 10 des villes les plus polluées au monde.

Heilongjiang

Crédit photo: Getty

On pourrait qualifier les images de l’épais brouillard de pollution, qui a paralysé la ville de Harbin dans la province du Heilongjiang, en Chine, d’apocalyptiques. Le 21 octobre dernier, alors que la ville redémarrait son système public de chauffage à l'approche de l'hiver, des sommets inégalés en matière de pollution de l’air ont été atteints. Selon les données des stations de contrôle de l’air, les concentrations en particules fines, ont atteint 1 000 microgrammes par mètre carré, soit plus de quarante fois le seuil recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Cette nouvelle nous amène au palmarès des 10 des villes les plus polluées au monde selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), que vous pouvez consulter dans les prochaines pages. En complément, voici le reportage sur les fléaux de la pollution en Chine actuellement.

Kanpur

Crédit photo: Getty

10. Kanpur, Inde

Pour une fois, la dernière position d’un palmarès est plus enviable que la première! On ne s’aventurerait tout de même pas à boire l’eau que l’on voit couler sur ce cliché et qui se déverse dans le Gange. Si Kanpur en Inde fait partie du palmarès, c’est entre autres dû aux émissions d'hydrocarbures, de monoxyde de carbone et d'autres gaz nocifs. Ainsi, les véhicules et la plus grande tannerie en Inde ayant pignon sur rue à Kanpur, sont les plus grandes sources de pollution de la ville. 

Yasouj

Crédit photo: Ali Majdfar

9. Yasouj, Iran

Yasouj est la quatrième ville en Iran à se retrouver dans les 10 villes les plus polluées au monde. Avec 215 microgrammes de particules polluantes par m3, elle occupe l’avant-dernière place du palmarès. Sa pollution est causée par les usines, entre autres, son usine de transformation du sucre et la centrale à charbon qui génère de l'électricité pour toute la région. Le niveau de pollution de l’air pourrait encore grimper puisqu’une raffinerie de pétrole privée est en construction.

Gaborone

Crédit photo: Getty

8. Gaborone, Botswana

Gaborone est la capitale et la plus grande ville au Botswana. Elle s’inscrit au huitième rang de la liste des villes les plus polluées. On parlerait de 219 microgrammes de particules polluantes par m3. Garborone est l'une des villes les plus dynamiques en Afrique. La saison des feux de veld détruisant plusieurs milliers d’hectares de terre sur son passage et les véhicules d'occasion sont les principales sources de pollution dans la ville. 

Peshawar

Crédit photo: Getty

7. Peshawar, Pakistan

Peshawar au Pakistan occupe la septième position de ce palmarès. On parle ici de 219 microgrammes de particules polluantes par m3. L’expansion de cette ville frontalière de l'Afghanistan, conséquence de l’arrivée massive de réfugiés afghans au cours des 30 dernières années, a provoqué un boom de la pollution urbaine. La demande accrue en nourriture, logement, transport et activités de fabrication s’est soldée en un problème de pollution atmosphérique chronique. 

Kermanshah

Crédit photo: Getty

6. Kermanshah, Iran

À voir cette jolie photo, on peine à croire que Kermanshah en Iran est la sixième ville la plus polluée au monde. Et pourtant, l’indice de pollution est assez élevé pour perturber le quotidien des gens : des vols peuvent être annulés à cause de l’épais nuage de smog qui trône sur la ville et de nombreux habitants se retrouvent régulièrement à l’hôpital pour des problèmes respiratoires. Le 10 juin dernier, la pollution de l’air de Kermanshah a atteint un niveau si élevé que la population était invitée à demeurer à l’intérieur par mesure de sécurité. 

Quetta

Crédit photo: Getty

5. Quetta, Pakistan

Plaque tournante du transport, ville connue pour ses chemins de fer et ses aéroports, Quetta est une vallée en forme de cuvette élevée à 1 799 m au-dessus du niveau de la mer. Elle arrive cinquième au rang des villes les plus polluées de la planète. Le gouvernement du Pakistan est sensible à la situation et souhaite protéger l’environnement des effets néfastes de l’industrialisation. Le niveau de pollution de Quetta peut être fatal. 

Ludhiana

Crédit photo: Getty

4. Ludhiana, Inde

Avec une population estimée à 1,4 million d’habitants, Ludhiana est la plus grande ville du Pendjab indien. Classée comme quatrième ville la plus polluée au monde par l'OMS, elle arrive en tête des villes les plus polluées de l’Inde. Avec 251 microgrammes de particules fines par m3, on est loin du 20 microgrammes recommandé par l’OMS… À titre comparatif, Delhi et Bombay se positionnent respectivement à 198 et 132. Ici aussi, les nombreux déchets des usines sont à blâmer. 

Sanangaj

Crédit photo: Wikipédia

3. Sanandaj, Iran

Avec une concentration de 254 microgrammes de particules fines par m3, Sanandaj, capitale de la province iranienne du Kurdistan, arrive troisième au palmarès des villes les plus polluées. Les nombreuses usines de la ville contribuent grandement à la pauvre qualité de l’air. Chaque jour, les 850 000 habitants de Sananda respirent l’air vicié que produisent les usines de coton, tapis, boiseries, et articles en métal. En dehors de la ville, le paysage enchanteur ne laisse nullement présager cette mer d’usines et de smog. 

Oulan-Batar

Crédit photo: Getty

2. Oulan-Bator, Mongolie

Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie arrive au second rang des villes les plus polluées au monde. Reconnue comme la plus froide capitale du monde, son haut taux de pollution ne vient ni des usines, ni de la horde d’automobilistes pris dans la trafic, mais bien du système de chauffage avec des poêles à l’ancienne. Des organisations internationales, dont la Banque mondiale travaillent avec le gouvernement mongol pour trouver des solutions. Un projet récemment lancé aidera les résidents locaux à installer davantage de poêles à haut rendement énergétique. Cette action rendra le système de chauffage urbain plus respectueux de l'environnement. 

Ahwaz

Crédit photo: Getty

1. Ahwaz, Iran

La ville d’Ahwaz remporte la triste palme de ville la plus polluée sur terre. Ses habitants sont familiers avec l’épais nuage de smog qui s’abat régulièrement sur la ville. Les concentrations en particules fines sont de 372 microgrammes par m3 alors que le seuil fixé dans les lignes directrices de l’OMS est de 20 microgrammes par m3. Avec ce chiffre, Ahwaz dépasse de plus du tiers la seconde ville la plus polluée. Ce niveau record de pollution a un effet direct sur la population.

L’espérance de vie est la plus faible en Iran et un grand pourcentage de la population souffre de problèmes respiratoires et de cancer. Parmi les facteurs qui contribuent à la détérioration de la qualité de l’air, on retrouve la désertification causée par la dérivation de la rivière et l'assèchement des marais, l’utilisation du pétrole, ainsi que diverses industries comme la pétrochimie, les métaux et les usines de traitement du papier. 

Commentaires