Retour

Les ruisseaux d'eau de fonte se multiplient en Antarctique

Autre signe inquiétant du réchauffement de l’Antarctique : les cours d’eau que forme l’eau de la fonte des neiges et des glaces sont de plus en plus nombreux sur le continent le plus froid de la planète.

C’est le constat d’une équipe de chercheurs de l’université Columbia, à New York, qui s’est penchée sur l’évolution des étendues d’eau liquide en Antarctique depuis le début du 20e siècle. Leurs relevés indiquent qu’il y a actuellement 700 cours d’eau et lacs saisonniers en Antarctique, pour une longueur totale de 121 kilomètres. Certains de ces ruisseaux et lacs sont situés à seulement 604 kilomètres du pôle Sud – du jamais vu.


13 magnifiques glaciers à voir


Normalement, cette eau gèle de nouveau en hiver, mais le réchauffement de la planète la maintient à l’état liquide pendant des périodes de plus en plus longues.

Ces ruisseaux et ces lacs risquent d’accélérer la rupture des barrières de glaces, estiment le glaciologue Robin Bell et ses collègues. Les glaces iraient ensuite flotter et fondre dans l’océan.

Ces travaux ont fait l’objet d’un article dans le plus récent numéro de la revue Nature.

Commentaires