Retour

Les semences auraient un cerveau qui leur dicte quand germer

Il faut maintenant corriger l’expression « état végétatif ». Une nouvelle étude britannique conclut en effet que certaines plantes sont dotées d’un centre décisionnel semblable à un minuscule cerveau.

Une équipe de chercheurs de l’université de Birmingham (Angleterre) a observé que les semences d’arabette des dames possèdent un ensemble de cellules qui communiquent avec le reste de la plante à l’aide d’hormones, un peu comme notre cerveau échange de l’information avec l’ensemble du corps grâce aux nerfs.


10 arbres étonnants


Ce minuscule « cerveau » gouvernerait le cycle de vie de la plante, à commencer par le choix crucial du bon moment pour germer.

L’arabette des dames fait partie de la famille de brassicacées, dans laquelle on trouve également le chou, le radis, le navet et la roquette.

L’étude a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Commentaires