La fosse des Mariannes est une fosse océanique qui s’étire entre le Japon et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. À 11 km sous la surface de l’océan Pacifique, son point le plus profond est aussi le plus bas de toute la croûte terrestre.

Or, des chercheurs de l’université d’Utrecht (Pays-Bas) y ont découvert des morceaux de serpentine (une roche métamorphique) contenant des traces de matériel biologique semblable à celui que produisent les microbes. Selon leurs analyses, ces pierres se seraient formées à environ 10 km sous le plancher océanique – une profondeur jusqu’ici insoupçonnée !


2 minutes pour comprendre les volcans


Ces travaux ont fait l’objet d’un article dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Commentaires