Retour

5 villes menacées par la montée des océans

Illustration de la montée des océans

L’avenir de bien des pays insulaires et villes côtières est menacé par la montée des océans. Selon Climate Central, si la communauté internationale respecte ses engagements dans la lutte aux changements climatiques, la hausse des océans pourrait être limitée à 4,7 mètres... au lieu de 9 mètres. Des grandes villes d'Asie, à San Francisco, en passant par des villes encore plus près de nous, voici des endroits qui, dans le scénario du pire, pourraient carrément disparaître, et dans le meilleur scénario, devront s'adapter à une nouvelle réalité. 

Miami et Miami Beach

Parmi les grandes villes américaines les plus menacées par la montée des océans, Miami Beach et même Miami tout court arrivent en tête de file derrière la Nouvelle-Orléans. Si les grandes marées provoquent déjà des inondations monstres, l'État de la Floride en général devra redoubler d’efforts, si elle ne veut pas devenir une petite Venise.

New York

La statue de la liberté engloutie et la pointe de Manhattan sous l’eau, voilà des images qui nous semblent sortir d’un film apocalyptique, et qui pourtant, font partie d’un scénario évoqué par les chercheurs.

Si rien n’est fait, les habitants de la mégalopole ne pourront plus habiter la ville en 2085. Toutefois, suite au passage de l’ouragan Sandy, des mesures visant à fortifier la ville ont été mises en place afin de la rendre plus résiliente.

Vancouver

Vancouver doit déjà faire face à une hausse du niveau des eaux, que ses digues ne parviennent plus à contenir. Face au recul de la ligne côtière et les risques plus élevés d'inondations, la ville se voit d'ailleurs dans l’obligation de mettre en oeuvre un plan d’adaptation.

« La Colombie-Britannique et la Californie figurent parmi les États les plus progressistes en matière de lutte contre les changements climatiques. Nous sommes d’ailleurs déjà partenaires au sein de la Western Climate Initiative », déclarait le ministre Arcand en 2012.

Vancouver après une montée des océans de 60 mètres

Vancouver après une montée des océans de 60 mètres. Floodmap.net

Halifax

L’autre bout du pays n’est pas en reste. En plus de devoir faire face à davantage d’ouragans, qui s’annoncent de plus en plus violents, Halifax appréhende aussi les pires scénarios d’inondations et les dommages associés.

Percé

Du côté de l'Est du Québec et de la Gaspésie, l'érosion atteint déjà un point critique. Les récents dommages, notamment sur les routes et aux habitations riveraines, renfloués par les grandes marées et les tempêtes, rendent la région de plus en plus vulnérable.

...Et Montréal?

Montréal submergée

Montréal après une montée des océans de 60 mètres. Floodmap.net

Selon des données collectées par la NASA Shuttle Radar Topogra, si le niveau de l’eau s'élèvait de 60 mètres au-dessus du niveau de la mer, Montréal serait elle aussi menacée de disparaître en quasi totalité...ne laissant que ses plus hauts sommets comme le Mont-Royal, hors de l'eau. Un scénario du pire certes, qui donne tout de même à réfléchir...

Pour voir à quoi pourrait ressembler votre ville selon différentes hausses de températures et d'eaux, faites un tour sur seeing.climatechange.org et floodmap.net.

Plus d'articles

Commentaires