Si vous pensiez que les hommes exagéraient les symptômes lorsqu’ils avaient la grippe, vous avez tort ! Ils seraient, en effet, plus vulnérables au virus que les femmes.


Comprendre la différence entre la grippe et le rhume


Un article publié par le docteur canadien Kyle Sue explique que les symptômes de la grippe sont plus intenses chez l’homme. Pour arriver à de telles conclusions, le docteur a recoupé plusieurs études démontrant un lien entre le sexe et la grippe.

Deux études en particulier ont retenu son attention. La première, réalisée à Hong Kong, sur la grippe saisonnière révèle que le taux d’hospitalisation est plus élevé chez les hommes. La seconde, aux États-Unis, démontre que les hommes meurent plus de la grippe que les femmes.

Pour expliquer ces résultats, le docteur estime que les hommes n’obtiendraient pas des soins suffisants. Ce serait, selon lui, en partie à cause de la prétendue exagération de leurs symptômes. Il lance également l’hypothèse que la testostérone diminuerait les défenses immunitaires.

Commentaires