Alors que les plus importantes infrastructures devraient servir à supporter notre économie, elles engendrent parfois l'effet contraire. Voici la liste des dix projets qui représentent les plus grands dépassements de coûts. Plusieurs d'entre eux vous seront familiers... Note : les montants sont en $ US.

10e position :

The Shard

Crédit photo: Ian West/PA Wire/PA Photos/KEYSTONE Press

The Shard, Londres (Royame-Uni)

Budget initial : 619,3 millions Coût final : 2,12 milliards Dépassement du budget : 243% (approx. 3,4 fois) Début des travaux : 2009 Inauguration : 2012

Délais : respectés

Ce luxueux gratte-ciel, qui abrite des bureaux et de dispendieux logements, a une hauteur de 309,6 m. Un an après son achèvement, seulement six des 72 étages étaient en service et aucun des espaces réservés aux entreprises - répartis sur 26 étages - n'avait encore été loué. Un véritable éléphant blanc.

9e position :

installations olympiques de Londres

Crédit photo: wikimedia.org/Diliff

Les installations olympiques de Londres (Royaume-Uni)

Budget initial : 4,49 milliards Coût final : 16,4 milliards Dépassement du budget : 265% (approx. 3,6 fois) Début des travaux : 2006 Inauguration : 2011

Délais : respectés

Les dépenses associées aux Jeux olympiques sont exorbitantes. Il ne faut pas s'étonner que de nombreux pays préfèrent ne pas poser leur candidature.

8e position :

Cité de la Culture de Galice

Crédit photo: wikimedia.org/P.Lameiro

Cité de la Culture de Galice, Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne)

Budget initial : 150,2 millions Coût final : 556,5 millions Dépassement du budget : 270% (approx. 3,7 fois) Début des travaux : 1999 Inauguration : 2011

Délais : non respectés (neuf années de retard)

Les travaux ont nécessité quatre fois plus de temps que prévu (douze ans au lieu de trois). La totalité du projet initial de cet impressionnant complexe culturel n'a pu être réalisée, malgré le dépassement des coûts prévus et tout ce temps consacré.

7e position :

installations olympiques de Sotchi

Crédit photo: wikimedia.org/Soerfm

Les installations olympiques de Sotchi (Russie)

Budget initial : 12 milliards Coût final : 51 milliards Dépassement du budget : 325% (4,25 fois) Début des travaux : 2007 Inauguration : 2014

Délais : respectés

Les Jeux olympiques les plus chers de l'histoire ont marqué l'imaginaire de ceux qui y ont participé, de même que de millions de téléspectateurs dans le monde. Avant et durant les compétitions, différentes controverses ont fait les manchettes, par exemple l'intimidation auprès de certains groupes dénonçant les injustices, ainsi que les scandales de corruption. Sans oublier les toilettes et les chambres d’hôtels inadéquates!

6e position :

Ligne 4 du métro de Budapest

Crédit photo: Attila Volgyi/ZUMAPRESS.com/Keystone Press

Ligne 4 du métro de Budapest (Hongrie)

Budget initial : 443,4 millions Coût final : 2,01 milliards Dépassement du budget : 353% (approx. 4,5 fois) Début des travaux : 2004 Inauguration : 2014

Délais : non respectés (deux années de retard)

Les usagers du métro ont dû faire preuve de patience. Encore une fois, ce sont les contribuables qui ont défrayé ces coûts faramineux.

5e position :

Big Dig de Boston

Crédit photo: wikimedia.org/Rene Schwietzke

Big Dig de Boston (États-Unis)

Budget initial : 3,19 milliards Coût final : 16,64 milliards Dépassement du budget : 421% (approx. 5,2 fois) Début des travaux : 1991 Inauguration : 2007

Délais : non respectés (neuf années de retard)

Les ingénieurs et autres professionnels affectés au dossier de ce projet autoroutier souterrain ont mal estimé le temps requis et les coûts des travaux. Les fuites d'eau et de gaz, les défauts de conception et les cas de corruption ont considérablement nui au projet.

4e position :

télescope spatial Hubble

Crédit photo: wikimedia.org/Quibik

Le télescope spatial Hubble (États-Unis)

Budget initial : 724 millions Coût final : 4,525 milliards Dépassement du budget : 525% (6,25 fois) Début des travaux : 1978 Inauguration : 1990

Délais : non respectés (sept années de retard)

De nombreux problèmes d'ordre technique ont ralenti le projet. La NASA n'a pas l'intention de développer un autre télescope spatial de la classe de Hubble. Ce dernier devrait cesser ses opérations un peu avant 2020.

3e position :

Parlement écossais

Crédit photo: Marco Secchi/UPPA/ZUMA/KEYSTONE Press

Parlement écossais (Royaume-Uni)

Budget initial : 92,1 millions Coût final : 953,7 millions Dépassement du budget : 935% (approx. 10,4 fois) Début des travaux : 1999 Inauguration : 2004

Délais : non respectés (trois années de retard)

Le Parlement est majestueux, avec ses bâtiments en forme de feuilles et sa partie de toit enherbé qui se termine dans le parc avoisinant. Mais les Écossais en ont payé le prix.

2e position :

Opéra de Sydney

Crédit photo: wikimedia.org/Diliff

Opéra de Sydney (Australie)

Budget initial : 56,2 millions Coût final : 819,4 millions Dépassement du budget : 1358% (approx. 14,6 fois) Début des travaux : 1959 Inauguration : 1973

Délais : non respectés (dix années de retard)

Les nombreux conflits ont poussé l'architecte Jørn Utzon à quitter le projet au milieu de son mandat. Il n'est jamais retourné en Australie pour voir la structure achevée. L’œuvre iconique est aujourd'hui reconnue dans le monde entier, mais elle a nécessité un investissement 14 fois plus élevé que prévu, sans parler du retard de livraison.

1re position :

Stade olympique de Montréal

Crédit photo: Andrea Pistolesi/ZUMAPRESS.com/Keystone Press

Stade olympique de Montréal

Budget initial : 148,67 millions Coût final : 3,107 milliards Dépassement du budget : 1990% (approx. 20,9 fois) Début des travaux : 1973 Inauguration : 1976

Délais : respectés

La cicatrice n'est pas encore refermée et voilà que cette étude tourne le fer dans la plaie! Notre Stade olympique bien-aimé occupe le premier rang des projets les plus surpayés au monde et à présent, la terre entière est au courant. L’échéancier a été respecté, quoique les travaux - notamment sur le toit rétractable - se soient poursuivis après les Jeux olympiques de 1976. D'autres sources affirment que le coût final - en additionnant tous les frais encourus depuis la première pelletée de terre - se situerait plutôt entre 2 et 2,4 milliards. Chose certaine, le montant est astronomique. Espérons que nous avons appris de nos erreurs, et pour longtemps.

Plus d'articles

Commentaires