Retour

20 Canadiens dont on peut être fiers

Terry Fox

Voici le portrait de quelques-uns de ces Canadiens et Canadiennes qui ont marqué notre histoire.

Wayne Gretzky — Le meilleur joueur de l’histoire du hockey sur glace

Wayne Gretzky

Photo : Derek Leung/Getty Images

Wayne Gretzky, né en 1961 à Brantford, en Ontario, détient la majorité des records de la LNH, au niveau des buts, des passes décisives, des points, du nombre de tours du chapeau et pour l’ensemble des trophées gagnés tout au long de sa carrière.

Son numéro, le 99, est le seul à avoir été retiré dans toutes les équipes de la Ligue nationale de hockey. En 20 ans dans la LNH, il a totalisé 2 857 points, dont 894 buts.   * Sur la photo, Wayne Gretzky donnant une conférence de presse entre deux périodes d’une partie de la LNH entre les Oilers d’Edmonton et les Islanders de New York, le 6 mars 2014, à Edmonton, en Alberta.

Alexander Graham Bell — L’inventeur du téléphone

Alexander Graham Bell

Photo : PhotoQuest/Getty Images

Alexandre Graham Bell est un scientifique, un ingénieur et un inventeur né en Écosse en 1847 et mort en Nouvelle-Écosse en 1922. Sa mère et sa femme étaient sourdes, ce qui l’a encouragé à consacrer sa vie à apprendre à communiquer avec les sourds.

Professeur de diction à l’université de Boston, ses recherches l’ont amené à construire des appareils auditifs, dont un premier brevet pour un téléphone, en 1876. Il s’est établi au Canada en 1870.   * Sur la photo, Alexandre Graham Bell âgé de 54 ans, avec Helen Keller (1880-1968), une écrivaine américaine née aveugle sourde et muette, en 1901. 

Sir John A. Macdonald — Le premier Premier ministre du Canada

Sir John A. Macdonald

Photo : The Print Collector/Print Collector/Getty Images

Sir John Alexandre Macdonald, né en 1815 en Écosse et arrivé au Canada avec sa famille en 1820, a été le premier premier ministre du Canada et est considéré comme le père de la nation canadienne. Il est resté premier ministre durant 19 ans, de 1867 à 1873, puis de 1878 à 1891, une durée dépassée seulement par Mackenzie King.

En 1873, Macdonald a été accusé d’accepter des pots-de-vin pour les contrats relatifs à la construction du chemin de fer, ce qui ne l’a pas empêché d’être réélu par la suite. Il restera premier ministre jusqu’à sa mort, en 1891.   * Sur la photo, une lithographie représentant John Alexander Macdonald et réalisée vers 1890. 

Lester B. Pearson — Le prix Nobel de la paix

Lester B. Pearson

Sur la photo, Lester B. Pearson lors d’une conférence à Toronto, le 27 septembre 1965. Crédit : Fox Photos/Getty Images

Lester Bowles Pearson, né en 1897 et mort en 1972, est un diplomate et politicien qui a été premier ministre du Canada de 1963 à 1968, avec deux gouvernements minoritaires successifs. Son gouvernement a instauré l’accès universel aux soins de la santé, les prêts aux étudiants, le bilinguisme officiel, le Régime de pensions du Canada et le drapeau du Canada.

Il a été très impliqué dans l’Organisation des Nations unies et en diplomatie internationale, au point de recevoir le Prix Nobel de la paix en 1957. Il est considéré comme l’un des Canadiens les plus influents du 20e siècle.   

David Suzuki — Le défenseur de l’environnement

David Susuki

Photo : Vito Amati/Getty Images

Le Dr David Takayoshi Suzuki, né en 1936 à Vancouver, est un généticien célèbre pour sa promotion des sciences et son activisme écologique. Avec sa famille, d’origine japonaise, il a été interné dans un camp au Canada de 1942 jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Il est le cofondateur et le président de la Fondation David Suzuki et un personnage médiatique incontournable dans la défense de l’environnement.   * Sur la photo, David Suzuki lors de la première du film Force of Nature : The David Suzuki Movie, au théâtre Ryerson lors du 35e Festival international du film de Toronto, le 11 septembre 2010, à Toronto. 

Sir Frederick Banting — L’inventeur de l’insuline

Sir Frederick Banting

Photo : Topical Press Agency/Getty Images

Frederick Banting, né en 1891 et mort en 1941, a découvert l'insuline, avec Charles Best. Leurs travaux ont permis la préparation rapide d’insulines purifiées utilisables dans le traitement du diabète, conjointement avec le travail du chimiste James Collip, sous la direction de John James Richard Macleod, à l’université de Toronto.

En 1923, Banting a reçu avec Macleod le prix Nobel de physiologie ou médecine pour la découverte de l’insuline. Il a partagé sa part avec Charles Best, tandis que MacLeod partageait la sienne avec James Collip.

Pierre Trudeau — Celui qui sortit l’État de nos chambres à coucher

Pierre-Eliot Trudeau Photo : Mike Lawn/Getty Images

Pierre Elliott Trudeau, né en 1919 et mort en 2000, a été deux fois premier ministre libéral du Canada, de 1968 à 1979, puis de 1980 à 1984. En tant que ministre de la Justice sous Lester Pearson, il a mis de l’avant le Bill omnibus, qui légalisa le divorce, décriminalisa l’avortement et l’homosexualité, en déclarant que « l’État n’a rien à faire dans les chambres à coucher de la nation ».  

Terry Fox —  Le héros déterminé

Terry Fox

Terry Fox rencontrant le premier ministre du Canada, Pierre Trudeau, à Ottawa, le 2 juillet 1980.          Photo : THE CANADIAN PRESS

Terrance Stanley Fox, né en 1958 et mort en 1981, était un athlète dont la carrière s’est terminée lorsqu’il a été atteint d’un cancer. Il est devenu célèbre grâce à son Marathon de l’espoir, une course à travers le Canada qu’il a voulu entreprendre malgré sa jambe artificielle pour lever des fonds pour la recherche contre le cancer. Il n’a pas pu terminer sa course, le cancer s’étant trop répandu, mais depuis se tient la Course Terry Fox, le plus grand événement mondial de collecte de fonds pour la recherche sur le cancer.  

Laura Secord — Une héroïne patriotique

Laura Secord

Laura Secord vers 1865, soit trois ans avant sa mort.   Photo : Musée McCord/Wikimedia Commons

Laura Secord, née en 1775 et morte en 1868, est devenue une héroïne lors de la guerre anglo-américaine de 1812 quand elle a marché de longs kilomètres pour prévenir les forces armées britanniques d’une embuscade par les soldats américains. C’est pour lui rendre hommage qu’une chaîne de confiseurs bien connue porte son nom.  

Emily Carr — Une très grande artiste

Emily Carr

Photo : Royal British Columbia Museum, British Columbia Archives

Emily Carr, née en 1871 et morte en 1945 est l’une des plus grandes artistes canadiennes. Elle a peint la forêt de sa région, la Colombie-Britannique, et l’art totémique des Autochtones. Le meilleur de son oeuvre a été créé quand elle avait déjà une soixantaine d'années.

Sir Sandford Fleming — Le concepteur du système des fuseaux horaires

Sir Sandford Fleming Sir Sandford Fleming, en 1890.         Photo : Hulton Archive/Getty Images

Sir Sandford Fleming, né en Écosse en 1827 et mort à Halifax en 1915, était un ingénieur et un inventeur. Il a été responsable du réseau des chemins de fer canadiens et le concepteur d’un système de fuseaux horaires universel accepté lors de la tenue de l’International Meridan Conference, en octobre 1884. Il a aussi conçu le premier timbre-poste canadien.   

Jennie Trout — La première docteure en médecine

Jennie Trout

Photo : TheCanadianEncyclopedia.com

Jennie Kidd Trout, née en Écosse en 1841 et morte en 1921, a été la première Canadienne à légalement devenir médecin et la seule femme à avoir le droit de pratiquer la médecine jusqu’en 1880. Après une première carrière d’enseignante et motivée par ses propres maladies chroniques, elle a décidé de poursuivre une carrière médicale. Elle a obtenu son diplôme en 1875. Elle a joué un rôle primordial dans l’établissement d’une école médicale pour femmes à l’université Queens de Kingston.   

Joseph-Armand Bombardier — Le concepteur de la motoneige

Joseph-Armand Bombardier

Photo: Archives.cbc.ca

Joseph-Armand Bombardier, né en 1907 et mort en 1964, est l’inventeur de la motoneige. Autodidacte, il a appris en lisant, en prenant des notes et en réparant ce qu’il pouvait jusqu’à ce qu’il ouvre son garage à 19 ans. Il a conçu la motoneige parce qu’il voulait développer un véhicule capable de circuler sur la neige pour aider les habitants des villages où ne passaient pas les déneigeuses. Lui-même a perdu son jeune fils parce qu’il n’avait pas pu être transporté à temps à l’hôpital à cause des conditions météorologiques. 

Marshall McLuhan — Le message, c’est le médium

Marshall McLuhan

Photo : Frank Lennon/Toronto Star via Getty Images

Herbert Marshall McLuhan, né en 1911 et mort en 1980, est un professeur de littérature anglaise, un théoricien de la communication et l’un des fondateurs des études contemporaines sur les médias. C’est lui qui a énoncé la formule désormais célèbre « Le message, c’est le médium » alors qu’il étudiait les transformations culturelles apportées par l’imprimerie dans le monde occidental et tentait de prévoir les bouleversements qu’entraînerait la télévision.   * Sur la photo, Marshall McLuhan, en mai 1967. 

John Peters Humphrey — Défenseur des droits de l’homme

John Peters Humphrey

Photo : McGill University Archives

John Peters Humphrey, né en 1905 et mort en 1995, était un avocat surtout connu pour avoir été le rédacteur de la première version de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il a été directeur fondateur de la Division des droits de l'homme de l’Organisation des États-Unis de 1946 à 1966 et le président fondateur d’Amnesty International (Canada).   

Neil Young — Le meilleur album canadien de tous les temps

Neil Young

Le compositeur interprète Neil Young lors d’un spectacle au Dolby  Photo : Kevin Winter/Getty Images

Neil Percival Young, né en 1945, a connu la gloire dans les années 1970 avec son implication dans le groupe Crosby, Stills, Nash & Young. En 2007, l’auteur et amateur de musique Bob Mersereau a placé Harvest, le 4e album de Neil Young, en première position dans un classement des cent meilleurs albums canadiens, dans son livre The Top 100 Canadian Albums à la suite d’un sondage auprès de 600 musiciens, critiques, disc-jockeys et disquaires.  Theatre, le 29 mars 2014, à Los Angeles, en Californie. 

Norman Bethune — Précurseur de la médecine sociale

Norman Bethune

Photo : Archives La Presse

Henry Norman Bethune, né en 1890 en Ontario, et mort en 1939 en Chine, est un médecin qui a été actif en Espagne durant la guerre civile espagnole et en Chine durant la guerre sino-japonaise. Chirurgien thoracique pneumologue, Bethune est honoré en tant qu’humaniste, innovateur en chirurgie et précurseur de la médecine sociale qui a abouti au Canada à l’assurance-maladie universelle à la fin des années 1960. Il a aussi conçu des instruments chirurgicaux encore utilisés aujourd’hui.  

Lucy Maud Montgomery — Celle qui a créé Anne… la maison aux pignons verts

Lucy Maud Montgomery

Photo : dashboardcitizen.com

Lucy Maud Montgomery, née en 1874 sur l’Île-du-Prince-Edouard et morte en 1942 en Ontario, est une romancière de nouvelles et de romans pour la jeunesse dont le plus grand succès est sans contredit Anne… la maison aux pignons verts. Ses romans ont été adaptés plus de 15 fois à la télévision et au grand écran.   

John Naismith — L’inventeur du basket-ball

John Naismith

James Naismith, vers 1891. Photo : Wikimedia Commons

James Naismith, né en 1861 et mort en 1939, est un médecin et professeur surtout connu pour être l’inventeur du basket-ball et l’instaurateur du port du casque lors des matchs de football canadien. En 1891, alors qu’il était professeur de gymnastique dans un YMCA du Massachusetts, Naismith a voulu occuper ses étudiants pendant les longs mois d’hiver. Il a eu l’idée de placer deux caisses de pêche en bois sur les rampes du gymnase, à une hauteur de 10 pieds (3.05 m), dans lesquelles il fallait faire pénétrer un ballon pour marquer un but. Le jeu nécessitait autant d’adresse que de force et surtout, était sans contacts, ce qui évitait les blessures.   

Alice Munro - Le premier prix Nobel à un écrivain canadien

Alice Munro

Sur la photo, Alice Munro tenant l’un de ses livres alors qu’elle vient de recevoir le prix Man Booker International au Trinity College de Dublin, en Irlande, le 25 juin 2009. Le prix de 95 000 $ est accordé à chaque deux ans. Photo : PETER MUHLY/AFP/Getty Images

Alice Munro, née en 1931, a reçu en octobre 2013 le prix Nobel de littérature.  Elle est devenue alors le premier écrivain canadien et la 13e femme de lettres à recevoir ce prix. Alice Munro écrit principalement des nouvelles (elle n’a qu’un seul roman à son actif), parfois liées entre elles et centrées autour de personnages féminins. L’Académie suédoise a dit d’elle qu’elle était « la souveraine de l’art de la nouvelle contemporaine ». 

Plus d'articles

Plus d'articles

Commentaires