Retour

250 morts dans une tempête sur les Grands Lacs


Une vague se brise sur le bord du Lac Michigan à Chicago

Au début du mois de novembre 1913, une violente tempête se déchaîne sur la région des Grands Lacs causant la mort de plus de 250 personnes en majorité des marins victimes de naufrages d’une trentaine de bateaux.  

La tempête pendant laquelle on a enregistré des vents de plus de 145 km/h et des vagues de 11 mètres et de haut a ravagé les villes autour des Grands Lacs pendant trois jours, du 7 au 10 novembre.

Des victims de Wexford sur le rivage lors de la tempête sur les Grands Lacs

Crédit photo: Institute for Great Lakes Research

On évalue que les pertes financières s’élevaient à plus de 5 millions $ US, dont un million de dollars en cargaison de navires totalisant environ 63 000 tonnes. Plusieurs bateaux n’étaient pas munis de radios, ce qui causa encore plus de naufrages. À la suite de cette tragédie, les radios deviendront obligatoires pour la navigation sur les Grands Lacs.

La 105e rue après le blizzard à Cleveland

Un des navires échoués a suscité un véritable suspense dans les médias. Le 10 novembre, la quille d’un mystérieux bateau apparait près de la cote du lac Michigan. Il fallut attendre cinq jours avant qu’un plongeur puisse identifier le navire comme étant le Charles S. Price. Un des membres d’équipage qui avait refusé de monter à bord du navire à la suite d’un rêve prémonitoire a participé à l’identification des victimes du naufrage.

La une du Détroit news du 13 novembre 1913

Voici une intéressante capsule du musée virtuel du Canada sur cette violente tempête que l’on a surnommé The Big Blow (le Grand souffle):

 

Commentaires