Retour

Raspoutine le « débauché » n'était pas tuable et pourtant...

Grigori Raspoutine

Dans la nuit du 16 au 17 décembre 1916 (30 décembre du calendrier actuel) eut lieu un des assassinats les plus célèbres et des plus violents de l’histoire. Raspoutine de son vrai nom Gregori Lefimovitch, était un mystique et guérisseur qui jouissait d’une grande influence auprès de l’impératrice Alexandra Fedorovna.

Ce grand séducteur au regard perçant multipliait les conquêtes parmi les femmes de la haute société et les rumeurs d’orgies bien arrosées lui valurent le surnom de « débauché ». Cette fâcheuse réputation, son influence grandissante auprès de la famille impériale et son parti-pris pour la paix au début de la Première Guerre mondiale, lui attira de nombreux ennemis.

Après une première tentative d’assassinat manquée quelques mois auparavant, des membres de la haute société russe décident d’en finir avec Raspoutine. Mais le grand gaillard leur donna du fil à retorde! Selon les rapports de police, Raspoutine ne serait pas mort des suites du poison, ni des coups, ni des balles tirées sur lui, il vivait encore lorsque son corps fut jeté dans le fleuve Néva.

De nombreuses légendes sur ce personnage mystérieux sont parvenues jusqu’à nous. Le musée d’érotisme de Saint-Pétersbourg prétend même exposer son pénis de 29 cm momifié, ce qui selon toute vraisemblance serait une supercherie puisque le corps de Raspoutine a été brûlé et ses cendres dispersées comme l’aurait expliqu/ Stéphane Bern dans un épisode de Secrets de l’histoire.

Les plus récents

Les plus récents