Retour

Pour atteindre l’égalité salariale, les femmes ne devraient pas avoir d’enfant avant 35 ans

Jeune professionnelle enceinte

Enfant ou carrière? D’après une étude du Census Bureau, le bureau des recensements des États-Unis, les femmes ayant des enfants avant 35 ans gagneront toujours moins que leur conjoint.

Faut-il choisir?

De 25 à 35 ans, ces années sont charnières pour l’évolution de carrière et financière selon cette nouvelle étude américaine. En analysant un panel de femmes ayant eu un premier enfant avant la mi-trentaine, les chercheurs ont découvert que ces mamans gagnaient moins que leur conjoint. Par contre, les femmes ayant leur premier enfant avant 25 ans ou après 35 ans finissaient par combler l’écart de rémunération avec leurs maris.

Pourquoi cette différence?

Cette différence viendrait du fait qu’entre 25 et 35 ans, la carrière professionnelle prend son élan. En ayant un enfant lors de cette période, les mamans seraient plus susceptibles de réduire leurs heures de travail, de prendre congé, de refuser une promotion ou de quitter leur emploi pour prendre soin de leur famille. Les femmes ayant un enfant après 35 ans ont des carrières plus établies et des emplois plus rémunérateurs. Quant à celles qui deviennent mères avant l’âge de 25 ans, elles auraient suffisamment de temps pour rattraper leur écart.

Triste constat!

Selon l’étude, l’écart salarial augmente avec chaque enfant supplémentaire et ne commencerait à diminuer que lorsque l’enfant atteindrait 10 ans. Mais pour la plupart des mamans, leur salaire n’atteindra jamais celui de leurs maris. Donc oui, en 2018, les femmes doivent encore choisir entre leur carrière ou leur vie de famille.