Retour

Barbe Noire tombait après 5 balles et 20 coups de couteaux

La capture de Barbe Noirepar Jean Leon Gerome Ferris en 1920

Le 22 novembre 1718, Barbe Noire, un des pirates les plus célèbres de l’histoire succombait à la suite d’une bataille féroce sur le pont de son navire. Sur son corps, on a retrouvé au moins cinq traces de balles et une vingtaine de coupures. Le pirate avait même continué à se battre courageusement après avoir été atteint d'un coup de sabre dans le cou. Sa tête finira au mât du navire du lieutenant Maynard.

La tête décapitée de Barbe Noire sur le beaupré de son navire

Crédit: Illustration d'après The Pirates Own Book de Charles Elles (1837).

Né en Angleterre vers 1680, Edward Teach, alias Barbe Noire, avait commencé sa carrière en se battant pour son pays au cours de la Guerre de la Succession d'Espagne. À l’exemple plusieurs marins britanniques démobilisés à la fin de la guerre, Teach se tourne vers la piraterie pour gagner sa vie.

Portrait de Barbe Noire d'après Benjamin Cole

Doté d’une stature impressionnante et d’une épaisse barbe noire, Teach aimait allumer des mèches de chanvres dans ses cheveux pendant les combats. Bien qu’il ne fut pas le plus grand pirate de son temps, il a dirigé environ 300 hommes et 4 navires au sommet de sa gloire et avait réussi à bloquer le port de Charleston en Caroline du Sud quelques mois avant sa mort. Chose certaine, Barbe Noire avait suffisamment énervé les autorités pour que le gouverneur de Virginie charge le lieutenant Robert Maynard de le capturer moyennant une rançon. 

Après sa mort, diverses légendes racontaient que le fantôme du pirate chercherait encore sa tête dans l’au-delà. Certains appelaient aussi  les lumières de provenance inconnue qu'ils voyaient en mer « Teach’s light ». Mais malgré les légendes, il ne semble pas que Teach ait caché un grand trésor sur une île déserte. On a toutefois retrouvé des milliers d'objets dont un canon, une cloche en bronze et un fragment de verre de vin en cristal sur l’épave d’un de ses navires, le Queen Anne's Revenge. Vous pouvez admirer une partie de ces artéfacts au Musée maritime de la Caroline du Nord

Commentaires