Le 6 juillet 1993, Karla Homolka, conjointe du tueur en série, Paul Bernardo, recevait une sentence de douze ans de prison pour homicides involontaires de deux adolescentes et de sa sœur cadette. Homolka avait fait une entente avec les autorités pour témoigner contre son mari. Toutefois, une vidéo diffusée après son procès démontrait  son implication plus importante qu'elle le prétendait dans les viols, les tortures et les assassinats des jeunes victimes du couple.

Libérée sous conditions en 2005, elle vivrait maintenant à Châteauguay avec ses 3 enfants. Quelques heures après sa libération, l’ex-détenue accordait une entrevue à la reporter Joyce Napier sur les ondes de Radio-Canada. Une entrevue des plus mémorables :