Retour

Une bombe du FLQ faisait une première victime

Dans la nuit du 20 au 21 avril 1963, une bombe du FLQ faisait sa première victime : William Victor O'Neil, gardien de nuit au centre de recrutement de l'armée à Montréal.

Victime du FLQ

Ce n’était pas la première bombe, ni la dernière.

En fait, l’année 1963 a été particulièrement mouvementé.

Dans la nuit du 16 au 17 mai, on retrouva une dizaine de bombes dans des boîtes aux lettres à Westmount, l’une d’entre elles blessa gravement un policier.

Photos : © Historica / Archives deRadio-Canada

Commentaires