Retour

Charles Lindbergh vole au secours d'un aviateur à Québec

Charles Lindbergh avec la Spirit of Saint-Louis

Le 24 avril 1928, Charles Lindbergh, premier aviateur à avoir traversé l’Atlantique en solitaire de New York à Paris, se pose sur les plaines d’Abraham au milieu d’une foule de curieux.

La raison de sa visite? Voler au secours de Floyd Bennett, un aviateur souffrant d'une grave pneumonie en apportant des bouteilles d’un sérum antipneumonique préparé de l’Institut Rockfeller de New York. Celui que l’on a surnommé « L'aigle solitaire » dîne avec le premier ministre, Louis-Alexandre Taschereau et dort au Château Frontenac avant de s’envoler à nouveau pour New York. Malheureusement, Bennett succombe à la pneumonie après le départ de Lindberg.

Pour en savoir plus sur Lindbergh, ne manquez pas ce documentaire sur sa première traversée de l’Atlantique.

À lire aussi : L'enlèvement du bébé Lindbergh

Commentaires