Retour

Chère Terre, c’est TA journée : peux-tu nous pardonner?

mains qui tiennent une petite version de la Terre devant un paysage naturel

En ce 22 avril, on célèbre le Jour de la Terre. S’il y a une personne ou une chose qui mérite d’être fêtée, c’est bien madame notre chère Terre! En effet, on lui en fait voir de toutes les couleurs depuis des siècles et des siècles. La pauvre se protège comme elle le peut, contre vents et marées! Et puis oh, changement de cap : plus les années 2000 avancent, plus l’humanité tente de se racheter auprès de la Terre… Petit hommage à notre planète.

 

Mine de rien, au fil des ans, le Jour de la Terre est devenu l’occasion par excellence pour réunir tout le monde autour d’une cause importante qui ne peut se défendre par elle-même. Dans les faits, c’est l’événement le plus participatif lié à l’écologie et à la protection de l’environnement. De nombreuses manifestations – normalement pacifiques – se déroulent aux quatre coins de la planète pour souligner l’importance d’agir maintenant et de prendre le parti de la Terre, plus celui de la surconsommation et de l’individualisme… Par exemple, cette année, ici au Québec, un appel à la mobilisation a été lancé aux jeunes pour encercler l’Assemblée nationale.

 

Il était une fois la Terre…

La formation de notre planète ne fut certainement pas une mince affaire. Effectivement, la Terre s’est formée en 29 millions d’années, rien de moins! À l’évidence, puisqu’aucun être humain qui nous ressemble ne s’y trouvait, il est bien difficile de savoir exactement l’âge de la Terre. Cependant, de nombreux scientifiques s’avancent et s’entendent sur un âge approximatif (selon les plus récentes données) : la Terre aurait 4, 567 milliards d’années. La vie sur notre planète serait quant à elle apparue il y a 3, 8 milliards d’années. À l’époque, les « êtres vivants » étaient des organismes unicellulaires, des bactéries. Sont ensuite venus les champignons, les plantes, les animaux et nous, les humains à deux pattes!

 

Et les dinosaures, eux, ils se trouvent où là-dedans? Les premières espèces dinosaures seraient nées il y a environ 230 millions d’années et leur extinction massive aurait quant à elle eu lieu il y 65 millions d’années, par accident, en raison d’une catastrophe naturelle imprévisible...

 

Psitt : le volume de la Terre est estimé à 1 083 320 000 000 km3.

 

Les débuts du Jour de la Terre

Des milliards et des milliards d’années plus tard – précisément le 22 avril 1970 – on a eu droit au tout premier Jour de la Terre. C’est un sénateur américain de l’État du Wisconsin, un dénommé Gaylord Nelson, qui a encouragé les étudiants à se sensibiliser, chacun dans leur communauté, pour la protection de l’environnement. Le Québec a suivi le mouvement en 1995.

 

Un jour à la fois…

Au cours des années, la mission du Jour de la Terre s’est sensiblement transformée, offrant davantage de ressources et d’outils aux personnes désireuses de chouchouter notre planète comme elle se doit. Par exemple, après le recyclage et le compostage, on est de plus en plus familier avec le concept du zéro déchet et le plastique (sacs d’épicerie, bouteilles, ustensiles à usage unique, etc.) fait tranquillement son « au revoir », alors que les contenants et sacs réutilisables prennent de la force!

 

En quelque sorte, le Jour de la Terre se célèbre un jour à la fois, plus on progresse vers un mode de vie sain et bon pour la santé de notre planète.

 

 Ne fermons pas les yeux, comme les dinosaures, à une catastrophe naturelle inévitable!

 

(sources : jourdelaterre.org/qc, caminteresse.fr, futura-sciences.com et journaldemontreal.com)

Réduisez votre empreinte écologique! Découvrez notre site collectifzerodechet.ca