Retour

De la grande visite à Québec : la Capricieuse

Le 13 juillet 1855, la ville de Québec recevait de la grande visite. « La Capricieuse » un des premiers navires français à visiter l’ancienne colonie depuis la guerre de la Conquête est chaudement accueilli par la foule qui se presse sur les quais. Pourquoi tant d’enthousiasme à la vue d’un navire français? De la Conquête au milieu du 19e siècle, seuls les navires britanniques pouvaient pénétrer dans les eaux canadiennes. À la levée de cette interdiction, le commandant de la Capricieuse, Henri Belvèze, reçoit la mission de parcourir le Canada pour développer des liens commerciaux entre les deux pays.

Il faudra toutefois attendre encore quelques années avant de voir des résultats concrets de cette mission, notamment avec la création du consulat français à Montréal en novembre 1858. On peut retracer le voyage de La Capricieuse grâce au journal d’Henri Belvèze dans cette exposition virtuelle des archives nationales.

Commentaires