C’est un véritable trésor que viennent de mettre au jour une équipe internationale de chercheurs en archéologie sous-marine.

Ils étaient à la recherche de traces laissées par les hommes préhistoriques, mais ont plutôt fait le bonheur des passionnés d’histoire navale et de plongée sous-marine: l’archéologue Jon Adams (université de Southampton) et son équipe ont découvert au fond de la mer Noire 41 épaves dans un état exceptionnel de conservation.

Selon les premières observations, les plus anciens de ces navires dateraient du 9e siècle et auraient appartenu à l’Empire byzantin. D’autres seraient des vaisseaux vénitiens du 13e et du 14e siècle. Les épaves les plus récentes auraient quant à elles coulé au 19e siècle.

Les caractéristiques de l’eau de la mer Noire, où le taux d’oxygène est nul à plus de 150 mètres de profondeur, expliquent que les navires soient si remarquablement préservés. On peut par endroits y voir encore les marques du ciseau à bois!