Retour

Les étudiants performants tricheraient plus lors des examens…

La tricherie ne serait pas l’apanage des cancres, bien au contraire! Une étude canadienne vient de révéler que les étudiants très performants seraient plus susceptibles de tricher à leurs examens lorsqu’ils sont dans un contexte de forte concurrence.

Des chercheurs de l'Université de Guelph (Ontario), soupçonnant de la tricherie, ont soumis les examens des élèves à des tests approfondis. Ils ont ainsi découvert que sur 3624 examens, 17,4 % des tests avaient été trafiqués par les étudiants, dont la majorité était des élèves pourtant performants.

Le taux de triche est plus élevé dans des classes où la concurrence est la plus forte.

Lorsqu’une note ne les satisfaisait pas, les étudiants la soumettaient à une réévaluation et en profitaient pour changer quelques passages de leur travail; ils obtenaient ainsi une note supérieure.

L’étude comparative des examens a également révélé que les femmes étaient plus susceptibles d’avoir recours à ce stratagème.

Commentaires