Le 8 août 1988, Félix Leclerc, poète, écrivain, auteur-compositeur et interprète chéri des Québécois, s’éteignait doucement dans son sommeil. Ses cendres ont été dispersées sur sa douce île d’Orléans et les visiteurs peuvent se recueillir (et laisser leurs souliers) sur son tombe au cimetière de Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans.

Si vous passez dans ce beau coin de pays, ne manquez pas de vous arrêter à L’Espace Félix Leclerc  qui présente une exposition et plusieurs spectacles, dont la soirée-bénéfice annuelle avec Loco Locass qui aura lieu le 11 août. À voir ou revoir :  le touchant hommage de Félix à René Lévesque décédé en novembre 1987.

Le poète souffrait déjà de problèmes cardiaques pour lesquels il fut hospitalisé quelques mois avant sa mort. « La première page de la vraie histoire du Québec vient de se terminer, à ceux qui restent d’écrire la deuxième. C’est une sortie digne de lui. Dorénavant, il fait partie de la courte histoire des libérateurs de peuples ».

Et parce que ça fait toujours du bien à entendre, le voici qui chante Moi mes souliers.

Commentaires