De nouvelles fouilles archéologiques sous un stationnement à Magog pourrait-elles nous en dire plus sur les premières civilisations nord-américaines? Les archéologues ont du moins identifié le site du stationnement municipal près de l'hôtel de ville, comme un secteur comme ayant un potentiel archéologique assez élevé.

Rappelons que des fouilles menées précédemment près de la Maison Merry avaient mené à la découverte d’une pointe de flèche «siltstone» datant environ de 4000 ans, ainsi que d’autres objets laissant soupçonner un terreau fertile pour les archéologues de Artefactuel, en charge de l’opération.

La pointe de flèche en question, témoigne pour sa part de l’occupation primitive amérindienne en Amérique du Nord. Les plus récents travaux qui débutaient le 28 novembre 2016 seront réalisés en 2 étapes d’environ 5 jours. « C'est une opération préventive. Les archéologues ont identifié des endroits où ils vont faire quelques tranchées et creuser. Ça va affecter une dizaine de cases », expliquait Céline Ruel, conseillère en communication pour la Ville de Magog.

Les premiers résultats sont attendus au cours des prochaines semaines et le rapport complet devrait paraître dans les prochains mois.

Commentaires