Retour

Petite histoire de la Journée internationale de la femme

À l’origine étroitement liée aux luttes ouvrières et au mouvement socialiste, la Journée internationale de la femme est maintenant célébrée un peu partout à travers le monde et constitue même une journée fériée dans plusieurs pays, dont l’Afghanistan, la Chine, la Russie, l’Ukraine, le Vietnam, le Cambodge, l’Arménie, l’Angola, le Népal et Cuba.

Affiche de la Journée des femmes, 8 mars 1914

Crédit photo: Karl Maria Stadler via Wikimedia

Mais pourquoi le 8 mars?

En fait, les premières journées des femmes ont eu lieu à des dates variables. Du côté des États-Unis, la première journée nationale de la femme fut célébrée le 28 février 1909 pour marquer la grève des travailleuses de l’industrie du textile à New York l’année précédente. L’année suivante, l’Internationale socialiste réunie à Copenhague décrète la première Journée internationale de la femme pour soutenir le droit de vote et lutter contre la discrimination des femmes au travail.

Au cours de la Première Guerre mondiale, des regroupements de femmes organisent des manifestations pour la paix à différentes dates, mais c’est surtout la grève des femmes russes du dernier dimanche de février 1917 (soit le 8 mars sur notre calendrier) qui est passée à l’histoire. Ce jour là, des centaines de femmes sortent dans les rues pour réclamer « du pain et la paix » déclenchant une série d’événements qui mèneront à l’abdication du tsar 4 jours plus tard et l’obtention du droit de vote des femmes russes.

Image de la Révolution de février en Russie

Image de la Révolution de février en Russie. Crédit photo: Marxists.org

En 1921, Lénine décida que le 8 mars serait la Journée internationale des femmes en souvenir de cette manifestation historique. Ce n’est toutefois qu’en 1977 que l’ONU officialisera la Journée mondiale de la femme.

Pour en savoir plus sur l’histoire du mouvement féministe au Québec, je vous invite à visionner cette vidéo de l'Université de Sherbrooke :

Commentaires