Même si elle est aujourd’hui synonyme d’œufs en chocolat, la fête de Pâques demeure un moment de rassemblements familiaux et de réjouissances. Elle est la plus importante des cinq fêtes cardinales du calendrier chrétien, avant Noël, la Pentecôte, l’Épiphanie et l’Ascension.
 
Au Québec, la tradition de l’eau de Pâques se déroule au lever du soleil. La tradition veut que ce soit des enfants qui recueillent le précieux liquide aux vertus magiques : il protègerait contre la foudre, le tonnerre, les mauvais esprits, le malheur et les accidents mortels. 
 
Au Salvador, des hommes déguisés en diables (les talcigüines) se promènent dans les rues de Texistepeque pour fouetter les habitants de la ville. Cette tradition rappelle la lutte de Jésus contre la tentation.
 
Au Mexique, Pâques est souvent l’occasion de prendre les vacances annuelles pour beaucoup de ses habitants. La crémation des Judas est une des traditions les plus fortes de Pâques : elle consiste à brûler des poupées de papier mâché et symbolise la victoire du bien contre le mal.
 
En Finlande, on a tendance à croire que le samedi avant Pâques est hanté par les mauvais esprits. On allume donc des feux de joie partout, et les gens se déguisent en sorciers et sorcières pour conjurer les mauvais esprits.
 
En Géorgie, les hommes sont invités à montrer leur bravoure durant le week-end de Pâques : ils organisent ainsi des concours de saut au-dessus de feux de joie. Cet exercice vise à purifier les âmes.
 
Pâques est résolument une fête qui a des traditions diverses et surprenantes !

Source : Sputnik

Plus d'articles