Retour

La petite histoire du vibrateur

Femme au lit avec vibrateur

Le vibromasseur a parcouru bien du chemin depuis ses origines, il y a plus de 150 ans ! Gros plan sur l’histoire de ce petit objet qui se cache dans le tiroir de bien des tables de chevet…

Le Manipulator

Selon l’historienne Rachel Maines, le vibrateur aurait été inventé par le Dr Georges Taylor en 1869. Son but : aider les médecins à donner certains massages pelviens qu’ils prodiguaient aux femmes… En effet, selon l’historienne, la masturbation aurait été à l’époque utilisée comme traitement contre « l’hystérie ». Cette thèse est cependant contestée.

La naissance officielle

Un autre nom qu’on retient est celui du Dr Joseph Mortimer Grandville, un Anglais qui fait breveter en 1880 le premier vibrateur électromécanique. Ce nouvel appareil est tout aussi encombrant, mais plus efficace.

Il faut attendre 1902 pour voir apparaitre les premiers vibrateurs électriques, lancés par la compagnie Hamilton Beach.

Dans les foyers

Dès lors vendu en magasin, le vibrateur est le cinquième appareil domestique à être offert en version électrique, après la machine à coudre, le ventilateur, la bouilloire et le grille-pain... et avant l’aspirateur ! 

Révolution sexuelle

Après une diminution de l’engouement – à cause entre autres de son utilisation dans des films pornographiques dans les années 1920 –, l’appareil revient à l’avant-scène dans les années 1970, à la faveur de la libération des mœurs sexuelles.

La démocratisation

De nos jours, le vibrateur est extrêmement performant et résolument ancré dans le paysage du plaisir féminin. Sans fil, rechargeable, de toutes les formes et de toutes les couleurs, il est aussi plus visible dans les médias. Qui ne se souvient pas de l’amour fou de Charlotte pour son Rabbit Vibrator dans Sex and the City ?

 


Vous aimerez aussi


Les plus récents

Plus d'articles