Retour

82 personnes tuées dans un brasier infernal à Waco

Image du siège de waco au Texas

Amorcé le 28 février 1993, le siège de Waco au Texas, par les policiers se termine dans un gigantesque incendie qui a coûte la vie à 82 personnes dont 21 enfants.

Comment en est-on arrivé à un tel désastre? Une centaine de membres Davidiens, une secte millénariste d’extrême droite, sous la direction du gourou David Koresh, vivaient retranchés dans une propriété du Mont Carmel, près de Waco au Texas. Le 28 février, environ 75 agents de l’ATF (Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives) prennent d’assaut les bâtiments de la secte dans le but d’arrêter David Koresh accusé de possession d’armes.

4 agents et 6 membres de la secte ont perdu la vie au cours de cette tentative d’arrestation. S’en suit un siège de 51 jours au cours duquel l’ATF est remplacé par le FBI, mais toutes tentatives de négociations échouent les unes après les autres. Les négociateurs parviennent malgré tout à faire sortir 19 enfants et quelques adultes. Le 19 avril, après avoir coupé l’eau et l’électricité et dans le but d’empêcher un suicide collectif, les forces de l’ordre lancent un nouveau raid au gaz lacrymogène. Mais l’opération tourne mal, très mal… Un incendie rase la totalité du bâtiment en moins d’une heure.

Image de l'incendie du siège de Waco au Texas

Crédit photo: Federal Bureau of Investigation (FBI)

La thèse officielle veut que les Davidiens aient commis un suicide collectif. Mais certains avancent que les gaz lacrymogènes pourraient avoir déclenché l’incendie. Encore à ce jour, les décisions des autorités au cours du siège de Waco soulèvent la controverse et l’ex président Bill Clinton a déjà déclaré avoir été "furieux d'avoir donné [son] assentiment à ce raid, auquel il ne croyait guère."

(source : Inside Story PBS)

Voici des images de CNN en direct :

Commentaires