Voici venu le jour de l’année que les célibataires abhorrent le plus. Il faut savoir que la Saint-Valentin a longtemps été une fête de célibataires et non une célébration de couples.

Et si nous reculons encore plus loin dans l’histoire, pendant les Lupercales de la mi-février dans la Rome antique, de jeunes hommes à moitié nus couraient dans les rues en fouettant les femmes avec des lanières de peau de bouc pour les rendre plus fécondes. Ah! Le sens de la fête antique!

À la fin du Ve siècle, l’Église catholique remplace les Lupercales par une célébration plus chaste en l’honneur de 2 Valentin, dont celui de Terni, décapité le 14 février 273 pour avoir marié une chrétienne et un soldat païen en cachette.

Pour en savoir plus sur l'histoire de la Saint-Valentin, voici un petit reportage en français :

P.S. Si vous voulez m’envoyer une carte de Saint-Valentin, j'ai un faible pour les cartes vintage très kitsch avec des anges!  

Commentaires