Retour

Les jambes de la reine Néfertari identifiées

Les membres inférieurs de l’épouse favorite de Ramsès II se trouvent dans un musée italien.

On sait peu de choses au sujet de la mort de la reine Néfertari Meryenmout, dont le nom signifie « La plus belle de toutes, aimée de Mout ». Le somptueux tombeau de celle que le pharaon Ramsès II préférait entre ses 8 épouses a été pillé à plusieurs reprises depuis que la reine y a été conduite, au 13e siècle avant Jésus-Christ.


10 découvertes archéologiques insolites


Parmi les éléments qui ont été tirés de son tombeau de la Vallée des reines se trouve une paire de jambes, que le musée égyptologique de Turin avait toujours supposé être celles de la souveraine, sans toutefois en avoir la preuve.

Au terme d’une série de tests faisant appel notamment à la chimie, à la génétique, à la paléopathologie et à la datation au carbone 14, une équipe internationale de chercheurs croit être en mesure d’affirmer que ces jambes sont bien celles de la reine Néfertari.

Ces travaux ont fait l’objet d’un article dans la revue PLOS one.

Commentaires