Retour

L’explorateur James Cook taillé en morceaux par des indigènes d'Hawaï

La mort du capitaine Cook tiré du livre « A Collection of Voyages around te World ... Captain Cook's First, Second, Third and Last Voyages ....

Le 14 février 1779, le célèbre et explorateur britannique James Cook trouvait la mort au cours d’une bataille entre des membres de son équipage et des indigènes de l’actuelle Grande-Île d’Hawaï.

Portrait de James Cook par Nathaniel Dance/ National Maritime Museum, Royaume-Uni

Crédit photo: Nathaniel Dance/ National Maritime Museum, Royaume-Uni

Navigateur et cartographe exceptionnel, James Cook a effectué 3 voyages dans l’océan Pacifique devenant le premier Européen à explorer la côte Est de l’Australie, la Nouvelle-Calédonie, les îles Sandwich du Sud et Hawaï en plus de réaliser le premier tour de l'Antarctique. Au cours de son 3e voyage en 1778, Cook découvre l’île Christmas à la veille de Noël et débarque pour la première fois à Hawaï. Il poursuit sa route et tente en vain de franchir le détroit de Béring.

De retour à Hawaï l’année suivante, les indigènes l’accueillent comme un roi l’assimilant au dieu Lono célébré en cette période de l’année. Mais lorsque Cook et son équipage sont forcés de revenir sur l’île en raison d’un bris de mat, les Hawaïens se montrent beaucoup moins sympathiques, la saison de la guerre succédait à la saison de la paix. La tension ne cesse de monter entre les marins et les indigènes.

Le matin du 14 février, à la suite du vol d’un de ses canots, Cook se rend au village en compagnie de 9 hommes pour prendre le roi en otage jusqu’à ce que le bateau soit restitué. Mais la situation dégénère et les marins britanniques sont forcés à la retraite vers la plage sous les pierres et les lances des indigènes. Lorsque Cook tourne le dos aux assaillants pour tenter de faire cesser le feu, il est atteint à la tête, puis battu à mort et découpé en morceaux. Bien qu’on ne puisse pas prouver avec certitude si les indigènes ont pratiqué le cannibalisme avec les restes du capitaine, on sait qu’ils ont restitué quelques "morceaux" à son équipage qui les ont jetés à la mer au cours d’une cérémonie funéraire.

La mort du capitaine Cook tiré du livre « A Collection of Voyages around te World ... Captain Cook's First, Second, Third and Last Voyages ...." Volume VI, London, 1790.

Crédit photo: Tiré du livre « A Collection of Voyages around te World ... Captain Cook's First, Second, Third and Last Voyages ...." Volume VI, London, 1790

Voilà comment s’achevait dramatiquement le périple d’un des plus grands explorateurs de tous les temps.

Commentaires