Retour

Le Monopoly voit le jour

Plateau de jeu et monnaie Monopoly

Le 6 février 1935, la compagnie Parker Brothers lançait le jeu de Monopoly sur le marché américain. Depuis, on estime qu’environ 500 millions de personnes jouent à ce jeu de société distribué dans plus de 80 pays.

En 1904, Elizabeth Magie inventait le jeu The Landlord's Game dont le but était de montrer le mauvais côté du monopole. Au milieu de la crise économique des années 30, un chômeur du nom de Charles Darrow s’inspire de Landlord's Game pour créer le premier Monopoly avec les “moyens du bord”, c’est à dire, une simple toile cirée, une carte dessinée à la main, des maisons et des hôtels en bois et des pièces d’un bracelet de sa femme.

Jeu Monopoly

Un groupe de baigneurs jouent au Monopoly sur le bord de la piscine en 1939. Crédit photo: Fox Photos / Getty Images

Le jeu devient vite populaire auprès de ses voisins et Darrow ne suffit plus à la demande. Il cogne alors à la porte de Parker Brothers qui refuse son jeu, le trouvant trop complexe et bourré d’erreurs. Quelques mois plus tard, devant la popularité grandissante du Monopoly, Parker Brothers se ravise et achète les droits de Darrow. Bien au-delà du succès passager attendu par la direction de Parker Brothers, le Monopoly a traversé les époques pour parvenir jusqu’à l’ère des jeux vidéo.

Monopoly

Veronica Hurst, enseignante à l’école du dimanche, joue au Monopoly avec sa mère et ses sœurs. Publication originale : The Beautiful Sunday School Teacher, 1951. Crédit photo: Maurice Ambler / Picture Post / Getty Images

Quelques chiffres intéressants tirés du site Monopolypedia : le record de la partie la plus longue est de 1 680 heures soit l’équivalent de 70 jours. La partie la plus insolite a été disputée au plafond pendant 36 heures et on a aussi joué dans un ascenseur pendant 16 jours et 99 heures dans une salle de bain.

Jeu Monopoly

Mark Harman, 8 ans, joue au Monopoly avec son frère et sa sœur sur son lit de clous. Crédit photo: Ian Tyas / Getty Images

Vous jouez encore au Monopoly? Voilà une belle occasion de le ressortir de l’armoire.

 

Commentaires