Le 20 juillet 1944, Adolf Hitler échappait à un attentat à son quartier général de Wolfsschanze. Une fois de plus, le Führer a eu de la chance : le porte-document qui dissimulait une bombe a été déplacé au cours de la réunion et l'explosion ne lui a causé que des blessures superficielles. 

Claus Schenk von Stauffenberg

Crédit:  Altarchiv Filmschau/Marcus Brandt

Le principal instigateur de l’attentat, Claus Schenk von Stauffenberg, est arrêté et fusillé. Les maréchaux Erwin Rommel et Günther von Kluge se suicident et on estime que 5 000 personnes furent arrêtées pour être interrogées, souvent sous la torture. 

Pour en savoir plus sur les circonstances de l'attentat, voici un documentaire en français.

 

Commentaires