Retour

La mort de Duplessis : la fin d’une époque

Le 7 septembre 1959, le Premier ministre Maurice Duplessis s’éteint à la suite d’une paralysie cérébrale lors d'une visite à Schefferville. Cet événement marquait la fin de la période désignée comme la Grande noirceur et annonçait le début d’un temps nouveau. Élu pour une première fois en 1936, celui que l’on a surnommé le « Cheuf » a régné sur le Québec pendant 15 ans. Grand défenseur des droits du Québec face au gouvernement fédéral, il était soutenu activement par les élites traditionnelles, les agriculteurs et le clergé. Son gouvernement n’hésitait pas à recourir au trafic d’influence, à des pratiques électorales douteuses et à la répression du mouvement syndical souvent assimilé aux communistes. Célibataire tout au long de sa vie, il meurt sans enfants et sans fortune.

Pour en savoir plus sur le contexte et les conséquences de la mort de Duplessis, visionnez l’épisode de l’excellente série Duplessis interprété par Jean Lapointe.

Et pour un portait de la personnalité et le parcours de Maurice Duplessis, ne manquez pas le reportage Maurice Duplessis, le Chef sur le site des archives de Radio-Canada.  

Commentaires