Retour

La petite histoire de la fête des Pères

Famille qui traverse la rue

Que ses origines soient lointaines et religieuses ou récentes et commerciales, la fête des Pères a ses rituels qui peuvent surprendre et faire rire. Voici certains petits et grands moments de l’histoire de cette journée qui célèbre nos papas.

Une fête religieuse

Célébrée les troisièmes dimanches de juin dans plusieurs pays du monde, la fête des Pères était à l’origine une fête chrétienne. En effet, au Moyen Âge, on célébrait déjà les pères le 19 mars, jour de la Saint-Joseph, le patron des pères de famille et des travailleurs.

Un hommage à un papa monoparental

Sonora Smart Dodd, une Américaine, a eu l’idée de la fête des Pères en assistant à la naissance de la fête des Mères au début du siècle dernier. Le père de Dodd ayant élevé seul ses six enfants, elle a résolu de lui rendre hommage, ainsi qu’à tous les papas. La première fête des Pères a été célébrée le 19 juin 1910, à Spokane, dans l’état de Washington.

France : une stratégie commerciale

Si les Français célèbrent la fête des Pères, c’est grâce à… une compagnie de briquets, qui a importé le concept en 1949 ! « Nos papas nous l’ont dit, pour la fête des Pères, ils désirent tous un Flaminaire. » Le slogan semble avoir fait son effet, car la fête a été officialisée en 1952. On est même allé jusqu’à instaurer un prix du meilleur papa !

Thaïlande : fête des Pères, fête du roi

En Thaïlande, la fête des Pères est célébrée le 5 décembre, la date d’anniversaire du défunt roi Rama IX qui a régné sur le pays pendant plus de 70 ans. À Bangkok, ce jour-là, les papas accompagnés de leur enfant peuvent prendre les transports en commun gratuitement.

Autant de manières de célébrer nos adorables papas !

Plus d'articles