Retour

La petite histoire du poisson d’avril

Fille avec un poisson d'avril dans le dos

Dans l’histoire du poisson d’avril, les farces arrivent très tôt, mais les historiens ne s’entendent pas sur l’origine de l’association avec le poisson. D’où vient donc cette drôle de fête ? Voici la petite histoire du poisson d’avril.
 

Un changement majeur dans le calendrier

Si les hypothèses sont multiples quant à l’origine du poisson d’avril, la plus répandue remonterait à aussi loin que 1564, moment où le roi Charles IX décide d’adopter le calendrier de l’empereur Charles Quint, qui règne sur le Saint-Empire romain germanique, et dont l’année débute en janvier. En France, le 25 mars marque jusqu’alors le Nouvel An, coïncidant avec la fête chrétienne de l’Annonciation. On s’offre des cadeaux pour marquer le passage dans la semaine qui suit, soit jusqu’au 1er avril. C’est cette date qui demeurera dans le folklore, par nostalgie… et pour rigoler. Les cadeaux offerts évolueront tranquillement vers de faux présents, pour devenir carrément des blagues.
 
Mais rien n’explique le rôle important qu’a pris le poisson dans la tradition. Voici quelques hypothèses. 

 

C’est la faute du carême

Le 1er avril tombant le plus souvent pendant le carême, période de 40 jours avant Pâques durant laquelle les chrétiens ne mangent pas de viande, mais beaucoup de poisson, l’animal aquatique aurait été tout désigné pour représenter la célébration. 

 

Pêche miraculeuse (ou pas)

Hypothèse controversée, le 1er avril aurait été à une certaine époque le jour d’ouverture de la pêche dans plusieurs pays, et de fermeture de la saison dans d’autres. Pour souligner cette journée, les habitants ont pris l’habitude d’offrir un poisson aux pêcheurs. Le rituel s’est vite transformé en taquinerie en épinglant le présent au dos des travailleurs, sur leur manteau, afin de les taquiner par rapport à des prises trop faciles (lors de l’ouverture de la saison) ou trop rares (lors de la clôture).

 
Une histoire de zodiaque

Selon le calendrier des signes du zodiaque (ajusté avec la 13e constellation), le début d’avril concordait avec le signe des Poissons, ceux-ci étant devenus avec les années les représentants officiels de la célébration de la taquinerie. 

 

Autres pays, mêmes plaisanteries

Si le poisson d’avril est célébré autant au Québec qu’en France, en Italie, aux Pays-Bas et en Belgique ; les Américains, les Anglais et les habitants des pays scandinaves ont leur April Fool’s Day (le fou d’avril). L’Allemagne a son Aprilscherz, et la Pologne son Prima aprilis (1er avril en latin), alors que le Portugal et le Brésil nomment la fête O Dia das mentiras (le jour des mensonges).


Vous aimerez aussi