Retour

Laïka, le premier être vivant de l'espace, n'est jamais revenu

Reproduction de la cage de Laïka

Aujourd’hui, vous devriez respecter une minute de silence avec votre chien en mémoire de Laïka, la première victime de l’espace. Trouvée dans les rues de Moscou, cette chienne bâtarde d’environ trois ans fut soumise à un entrainement rigoureux la forçant notamment à s’habituer à des cages de plus en plus petites. Le 3 novembre 1957, Laïka monte à bord du Spoutnik II, construit à la hâte à la demande de Nikita Khrouchtchev pour les célébrations annuelles de la Révolution russe.

Les Américains ont reçu la nouvelle du chien dans l'espace comme une  gifle. Il s'agissait alors d'une autre preuve de leur retard dans la conquête de l’espace face aux Soviétiques. Mais attendez! La chienne, elle reviendra comment? Et bien, elle ne reviendra pas! Il n’a jamais été prévu de la ramener sur Terre. Les Russes prévoyaient d'observer ses réactions et ses signes vitaux pendant quelques jours, mais Laïka est morte rapidement à la suite d’une défaillance du système de régulation de température. Voilà comment une chienne errante devient un monument historique.

Voici quelques images d’archives sur la réaction américaine : 

 

Commentaires