Retour

Le docteur Morgentaler condamné pour avortement illégal

HenryMorgentaler

Le 25 juillet 1974, le docteur Henri Morgentaler était condamné à 18 mois d’emprisonnement pour avoir pratiqué des avortements illégaux au Canada. Survivant des camps de concentration d'Auschwitz et de Dachau, le docteur Morgentaler aurait pratiqué plus de 100 000 avortements au cours de sa carrière en plus de former d’autres médecins à la pratique. En 1973, il est acquitté par un jury, mais cette décision est renversée par la Cour d’appel du Québec qui le condamne à 18 mois de prison. Libéré sous condition après avoir purgé un tiers de sa peine, il devra faire face au système judiciaire ontarien à nouveau dans les années 80 jusqu’à la légalisation de l’avortement en janvier 1988. Constamment menacé par des militants antiavortement, il a été la cible d’un attentat à la bombe en 1992 à Toronto. Son arrestation et ses procès donnèrent lieu à de nombreuses manifestations féministes et militants pro-vie à travers le pays.

Près de 30 ans après la légalisation, le débat sur l’avortement divise encore les partis comme on a pu le constater récemment lorsque Justin Trudeau a choisi de refuser des candidats libéraux qui ne voteraient pas pour le libre choix en matière d’avortement.

Voici une entrevue avec le Dr Henry Morgentaler en 2008  (en anglais): 

 

Commentaires