Le 4 septembre 1972, des voleurs profitent des travaux au Musée des beaux-arts de Montréal pour s’introduire par un puit de lumière et dérober 18 tableaux et 38 bijoux, un butin d’une valeur estimée à 2 millions de dollars. Les œuvres volées comprenaient des tableaux de Thomas Gainsborough, Jan Brueghel l'Ancien, Pierre-Paul Rubens, Jean-Baptiste Corot et Eugène Delacroix et un Rembrandt qui vaut 1 million à lui seul.

Voici la liste complète des œuvres volées sur le site de la Sûreté du Québec, si vous en voyez un dans un salon un de ces jours... Le vol d’œuvres d’art est une véritable profession.

Reportage d’Enjeux: Les Gangsters de l’art 

Commentaires