Retour

Les Américains débarquaient à Haïti

Le 19 septembre 1994, avec l’accord du Conseil de sécurité des Nations Unis, une force internationale de plus 25 000 soldats des États-Unis et de 19 autres pays débarquaient en Haïti dans le but de rétablir la démocratie après 3 années de dictature militaire.

3 jours avant l’opération, l'ancien président américain Jimmy Carter, le sénateur Sam Nunn et le général Colin Powell sont dépêchés en Haïti pour tenter de conclure un accord de la dernière chance. Ils parviennent de justesse à obtenir le départ du chef de la junte, Raoul Cédras, le 18 août sans que les troupes ne livrent bataille. Un beau succès diplomatique pour une population qui avait déjà beaucoup souffert. 

Les Americains à Haïti

Le président Jean-Bertrand Aristide qui avait renversé par la junte militaire en septembre 1991 est rétabli au pouvoir qu’il laisse à son successeur, René Préval, quelques mois plus tard.

Les Américains à Haïti

Pour en savoir plus sur l’"Opération Uphold Democracy", ne manquez pas ce reportage de CBS dans lequel on peut voir des Haïtiens accueillir les troupes étrangères en libérateurs:

Voici également le discours du président Bill Clinton justifiant l’intervention américaine. 
 

Commentaires