Retour

Les mariages : démystifier les faux pas et les traditions!

Les mariages

Mise en contexte : vous avez un souper prévu au programme ce week-end? Ou vous désirez susciter (positivement) l’attention de vos collègues et de votre boss au prochain 5 à 7 en ayant une conversation éclairée sur les sujets chauds de l’heure? Parfait : on a décidé de vous aider en démystifiant des sujets de société! Et si on essayait de démêler les traditions des faux pas liés au mariage? Parce que tout le monde veut faire bonne impression à un mariage!

 

Ah le mariage! Ce jour bien spécial auquel rêvent des tonnes de femmes (sans vouloir être sexiste, c’est juste qu’il est plutôt rare qu’un homme s’imagine depuis son adolescence dans son habit de mariage!) depuis des années. On dit qu’on peut séparer en deux catégories les mariées : celles qui sont pratiquement « maniaques » et qui surveillent de près le moindre détail concernant le jour de la cérémonie s’assurant de se tenir loin de tout éventuel désastre, puis les mariées à l’esprit léger qui planifient en laissant une bonne place à la spontanéité. Mais bon, même si vous savez que la future mariée du mariage auquel vous êtes invitée est plus du type zen qu’intense, il n’en demeure pas moins qu’il existe quelques faux pas typiques à éviter lors du jour « J »…

 

Pourquoi il est mal vu de…

  • … porter une robe blanche à un mariage, en tant qu’invitée? Celle-là est facile : parce que la tradition veut que la mariée soit la seule femme présente à être vêtue de blanc symbole qui, jadis, devait représenter sa virginité. Par contre, les accessoires mode de couleur blanche (sac à main, chaussures, petit bandeau dans les cheveux, etc.) sont les bienvenus.
  • … porter des vêtements noirs à un mariage? Celle-là aussi est facile : parce que le noir est traditionnellement associé au deuil. Selon certaines coutumes, ça peut même porter malchance de se vêtir de noir à un mariage.
  • … ne pas s’informer de la couleur de la robe des demoiselles d’honneur? Eh oui, ce n’est pas un détail auquel on pense automatiquement, mais c’est toujours grandement apprécié. Pourquoi? Parce que certaines demoiselles d’honneur peuvent être aussi pointilleuses – pour ne pas dire enragées – que la mariée si quelqu’un d’autre tente de leur voler la vedette!
  • … trop boire d’alcool? Même si un invité qui est sur le party peut garantir que le party va justement pogner sur la piste de danse, ses réactions peuvent parfois être imprévisibles. Du coup, afin d’éviter de froisser les mariés avec un discours vague ou vulgaire ou pour ne pas commettre de dommage irréparable comme renverser du vin rouge sur la robe de la mariée il vaut mieux être raisonnable côté consommation d’alcool.
  • … danser avant les mariés? Selon la tradition, ce sont effectivement les mariés qui doivent ouvrir le bal. En quelque sorte, c’est symbolique pour souligner leurs premiers pas en tant que couple officiel. Donc, même si les jambes vous démangent, gardez-vous une petite gêne!
  • … ne pas féliciter les parents des mariés avant de partir? Simplement par politesse et parce qu’ils sont probablement impliqués dans l’organisation du grand jour auquel vous avez eu la chance d’être invitée.

 

Ça va? Vous nous suivez jusqu’ici? Vous n’êtes pas trop déboussolée ou en train de remettre en question quelques-uns de vos agissements passés à des mariages?

 

Quelques explications supplémentaires

Peut-être ressentez-vous le besoin de mieux comprendre deux traditions liées au mariage, afin de vous inciter à les appliquer, l’esprit tranquille, que vous soyez la mariée ou une invitée… Alors voilà :

  • La fameuse jarretière portée par la mariée, sous sa robe, peut avoir une signification propre à chaque personne. Cependant, selon la coutume, l’objectif était de vendre cet accessoire le jour des noces! Plus les invités masculins font monter leur mise, plus la mariée monte légèrement sa robe (dans le but de dévoiler ladite jarretière). Les femmes présentes peuvent elles aussi jouer et, dans ce cas, la mariée baisse sa robe, plutôt que de la monter! C’est ainsi que, jadis, les jeunes mariés conviaient leurs invités à les aider financièrement à commencer leur vie à deux, sans pour autant leur demander directement de l’argent ou un cadeau.
  • Comment expliquer le classique lancer du bouquet de fleurs de la mariée, maintenant? Eh bien, au Moyen-Âge, les femmes confectionnaient elles-mêmes des bouquets de fleurs d’oranger le jour de leur mariage. Cette fleur précise serait un symbole de pureté… Quelques années plus tard, ce sont étonnamment les hommes qui devaient pourchasser les femmes pour essayer d’attraper leur bouquet! Personne ne sait vraiment comment on en est venu au lancer du bouquet tel qu’il se fait aujourd’hui, mais il s’adresse seulement aux femmes célibataires et non-mariées. Sinon, ça pourrait porter malchance…

 

Alors, vous sentez-vous prête à partager vos nouvelles connaissances sur le mariage, ses traditions et ses faux pas avec vos proches?

Bonne discussion!

 

Sources :

mariages.net

zankyou.fr

msn.com

7sur7.be

cosmopolitan.fr