Retour

LGBTQ+ : pour mieux comprendre cette communauté!

Guide conversation éclairée_LGBTQ+

Mise en contexte : vous avez un souper prévu au programme ce week-end? Ou vous désirez susciter (positivement) l’attention de vos collègues et de votre boss au prochain 5 à 7 en ayant une conversation éclairée sur les sujets chauds de l’heure? Parfait : on a décidé de vous aider en démystifiant des sujets de société! C’est maintenant le moment d’apprendre à découvrir la belle communauté de personnes LGBTQ+.

 

LGBTQ+. LGBTQ2S+. Ou encore LGBTTIQQ2SAA. Vous savez ce qui fait la beauté de la vie, n’est-ce pas? Que tout le monde est DIFFÉRENT. Et c’est dans la façon de chaque personne de vivre sa différence qu’elle en vient à s’exprimer telle qu’elle est!

 

Lorsqu’on parle d’orientation sexuelle et d’identité de genre, il est donc important de comprendre toutes les différences, celles-là mêmes qui nous unissent en bout de ligne, en tant que communauté et société. Premièrement, il faut savoir faire la distinction : l’orientation sexuelle décrit la manière dont une personne se sent face aux personnes d’un genre en particulier, autant sur le plan physique qu’émotionnel. Car, oui, on parle à la fois d’une attirance physique et émotionnelle. Pour sa part, l’identité de genre, elle, décrit le rapport, la relation qu’une personne entretient avec son propre corps et spécifiquement les parties du corps qui définissent un corps dit masculin d’un corps dit féminin.

 

En d’autres termes, on peut dire que les mots « sexe » et « genre » prennent tous deux des sens bien distincts :

  • dans le premier cas, le mot « sexe » tend à représenter une personne d’un point de vue biologique, en fonction des parties du corps utilisées pour lui attribuer un genre, à sa naissance.
  • dans le second cas, le mot « genre » décrit plutôt comment une personne se sent à l’intérieur d’elle-même, sans que ça ne transparaisse nécessairement à l’extérieur, sur son apparence physique.

 

Ça va? Vous nous suivez jusqu’ici?

 

Mais « LGBTQ+ », ça veut dire quoi, au juste?

  • L : pour Lesbienne. Une personne d’identité féminine qui ressent de l’attirance pour d’autres femmes.
  • G : pour Gai. Une personne d’identité masculine qui ressent de l’attirance pour d’autres hommes.
  • B : pour Bisexuel. Une personne – peu importe son identité – qui ressent de l’attirance pour des personnes de plus d’un genre.
  • T : pour Transgenre. Une personne qui s’identifie, qui se reconnaît, dans un genre autre que celui qui lui a été attribué à la naissance.
  • Q : pour Queer. Un terme qui englobe toutes les orientations sexuelles et les identités de genre de la communauté LGBTQ+.

 

Maintenant, quand on mentionne le « + » à la fin, c’est qu’on peut également ajouter d’autres lettres qui englobent toutes les identités de genre et toutes les orientations sexuelles.

Le terme « LGBTTIQQ2SAA », notamment, se décortique ainsi :

  • L : pour Lesbienne.
  • G : pour Gai.
  • B : pour Bisexuel.
  • T : pour Transgenre.
  • T : pour Transsexuel. Une personne qui a fait un changement de sexe, qui n’a donc plus le même sexe que celui qu’on lui avait attribué à sa naissance.
  • I : pour Intersexuel. Une personne qui est née avec des caractéristiques sexuelles qui ne correspondent pas à celles qu’on dit « typiques » d’un « mâle » ou « typiques » d’une « femelle ».
  • Q : pour Queer.
  • Q : pour en Questionnement. Une personne incertaine de son orientation sexuelle ou de son identité de genre.
  • 2S : pour Bispirituel. Une personne avec un esprit féminin et un esprit masculin qui habitent le même endroit, c’est-à-dire qu’ils sont colocataires du même corps!
  • A : pour Asexuel. Une personne qui ne ressent pas d’attirance physique, ni sexuelle envers d’autres personnes. Cependant, elle peut ressentir une attirance émotionnelle.
  • A : pour Allié. Une personne qui ne s’identifie pas à la communauté LGBTQ+, mais qui lui donne tout son appui et qui soutient les droits des membres de cette même communauté!

 

Maintenant qu’on a exploré « le qui, le quoi, le quand, le comment et le pourquoi » de la chose, quelques chiffres sur la communauté LGBTQ+ ici, au Canada, peuvent être intéressants :

  • Selon des données récoltées en 2017, 13% de la population canadienne s’identifierait à la communauté LGBTQ+.
  • 60% des Canadiens disent connaître la signification de chacune des lettres – et du sens – de l’acronyme LGBTQ+.
  • 12% des Canadiens, quant à eux, disent saisir le sens de l’acronyme LGBTTIQQ2SAA.
  • 69% des Canadiens de la communauté LGBTQ+ ressentent qu’ils sont souvent représentés en utilisant des stéréotypes.
  • 66% des Canadiens de la communauté LGBTQ+ souhaiteraient se voir davantage représentés à la télévision ou au cinéma.
  • 44% des Canadiens se disent à l’aise de voir 2 personnes du même sexe se tenir par la main en public.
  • 27% des Canadiens se disent à l’aise de voir 2 personnes du même sexe s’embrasser (sur la bouche) en public.

 

On espère que vous vous sentez mieux équipée pour aborder ce sujet de société important avec vos proches.

Bonne discussion!

 

Sources :

vrak.tv

jeunessejecoute.ca

newswire.ca

ici.radio-canada.ca

gris.ca

educaloi.qc.ca

fondationjasminroy.com