Retour

La libération du camp d'Auschwitz en images

Le hangar de chaussures au camp de concentration de Auschwitz.

Le 27 janvier 1945, 10 jours après la libération de Varsovie par l’Armée Rouge, les soldats soviétiques pénètrent au coeur de l’horreur en libérant le camp de la mort d'Auschwitz où plus d’un million de personnes ont trouvé la mort entre 1940 et 1945.

camp de concentration Auschwitz

Crédit photo: Photo de Mark Redkin / FotoSoyuz / Getty images

Le 18 janvier, devant l’approche de l’Armée Rouge, les SS avaient évacué le camp à la hâte en jetant près de 100 000 déportés sur les routes forcés en plein hiver. Un grand nombre d'entre eux ne survivront pas à cette marche de la mort.

À leur arrivée, les Soviétiques ont trouvé environ 7 000 déportés, surtout des malades et des blessés qui n’avaient pas réussi à s’enfuir. Ils découvrent aussi des centaines de milliers de vêtements et d’effets personnels des victimes gazées.

Voici un extrait du journal du général russe Vasilij Petrenko qui est arrivé à Auschwitz le 29 janvier 1945

« Le jour de mon arrivée à Auschwitz, on avait compté sept mille cinq cents rescapés. Je n'ai pas vu de gens « normaux ». Les Allemands avaient laissé les impotents. Les autres, tous ceux qui pouvaient marcher, avaient été emmenés le 18 janvier… J'ai vu aussi des enfants... C'était un tableau terrible : ils avaient le ventre gonflé par la faim, les yeux vagues, des jambes très maigres, des bras comme des cordes, et tout le reste ne me semblait pas humain, comme si c'était cousu. Les gamins se taisaient et ne montraient que les numéros qu'on leur avait tatoués sur le bras. Ces gens n'avaient pas de larmes. J'ai vu comment ils essayaient de s'essuyer les yeux, mais ils restaient secs. »

La dévastation de la Pologne, occupée pendant 5 ans par l'armée nazie, dépasse l’entendement. Varsovie dont une grande partie de sa population était d’origine juive comptait 10 fois moins d'habitants après la guerre.

détenu Auschwitz

Ivan Dudnik, un garçon russe de 15 ans qui a été détenu à Auschwitz est profondément troublé des horreurs dont il a été témoin. Crédit photo: Sovfoto/UIG via Getty Images

chaussures au camp de concentration de Auschwitz

Le hangar de chaussures au camp de concentration de Auschwitz. Crédit photo: LAPI / Roger Viollet / Getty Images

femmes d'Auschwitz

Des femmes sont entassées dans un dortoir d'Auschwitz en janvier 1945. Crédit photo: La Galerie Bilderwelt / Getty images

enfants prisonniers

Des enfants prisonniers photographiés dans les années 1940 sur les ordres du médecin de camp, Josef Mengelem qui a notamment mené des expériences sur les enfants et les jumeaux. Crédit photo: AFP / Getty Images

Pour en savoir plus sur le camp d’Aushwitz, ne manquez pas le documentaire « Auschwitz, Voyage au bout de l'Enfer ».

 

Commentaires