Retour

Marie Trintignant nous quittait

Plongée dans un coma profond depuis quatre jours, à la suite d’une dispute avec son amoureux, Bertrand Cantat, l’actrice Marie Trintignant succombait à ses blessures le 1er août 2003. Selon les légistes, Cantat lui aurait asséné 19 coups dont 4 au visage. Il s’agit d’un des drames conjugaux les plus médiatisés du XXe siècle et pourtant Marie n’était pas la première femme, ni la dernière à mourir de la main de l’homme qui prétend l’aimer.

Je suis tombée sur cette entrevue de Marie Trintignant au sujet de son rôle de militante pour l’avortement dans le film Victoire ou la douleur des femmes. Marie était une femme engagée, une actrice belle et étonnante, elle était aussi mère de quatre garçons de pères différents.

Dix ans après sa mort, Bertrand Cantat, ex-chanteur de Noir Désir, tente de revenir sur la scène musicale. Quel accueil que le public lui réservera? Le journal l'Express demande si Bertrand Cantat a-t-il le droit à l'oubli? On retrouve aussi un portrait  de l’actrice parmi les archives vidéo de l'INA sur Youtube.
 

Commentaires