Retour

Mata Hari: la mort d'une mystérieuse espionne

Mata Hari

Accusée d’espionnage pour les Allemands, la danseuse de charme Mata Hari est fusillée près de la forteresse de Vincennes le 15 octobre 1917. La culpabilité de ce cette enchanteresse est encore débattue par les historiens. Margaretha Geertruida Zelle de son vrai nom, se fit d’abord remarquer en tant qu’effeuilleuse exotique à Paris. Sa renommée s’étendit rapidement à toute l’Europe. Après la gloire passée, une histoire d’amour avec un capitaine russe la précipite dans un imbroglio d’intrigues digne des meilleurs films d’espionnage.  D’abord chargée d’espionner pour les services français afin de rendre visite à son amant blessé au combat, elle serait ensuite passée du côté allemand sous le nom de code de H-21.

Reproduction cinématographique de l'exécution de Mata Hari

Reproduction cinématographique de l'exécution de Mata Hari

Arrêtée à Paris en février 1917, elle est jugée à huit clos et condamnée à mort. La légende veut que la belle ait refusé de porter un bandeau sur les yeux et envoyé un dernier baiser du bout des lèves aux soldats juste avant son exécution.    

Voic la bande-annonde du film Mata Hari de 1931 interprétée par la superbe Greta Garbo:

 

Pour en savoir plus sur l’histoire de Mata Hari, ne manquez pas le documentaire l’Ombre d’un doute.

 

Commentaires