Près d’un an après la capitulation de Québec en septembre 1759, le gouverneur Vaudreuil signe la réédition de Montréal sans livrer bataille, le 8 septembre 1760. Le chevalier de Lévis qui voulait tenter de défendre la ville avec 2 400 hommes devant environ 30 000 soldats britanniques doit se résoudre à suivre les ordres du gouverneur qui jugeait la situation trop désespérée. La légende veut que le chevalier ait demandé à ses troupes de brûler les drapeaux la veille de la réédition pour éviter de devoir les remettre à leurs ennemis.

Bien que l’on puisse douter de cette histoire des drapeaux comme nous l’explique Jean-François Blais, l’image des derniers soldats de la colonie qui brûlent solennellement les drapeaux français reste gravée dans notre imaginaire comme une finale parfaite d’un film historique.

Pour vous rafraîchir la mémoire, revoici l’épisode de la conquête de la série l’histoire du Québec.

 

Parce qu’on n’arrête pas le progrès, les 55 articles de la capitulation de Montréal sont disponibles en PDF sur les site des Archives de Montréal

Commentaires