Le soir du 8 décembre 1980, le monde entier pleurait un grand artiste profondément engagé pour la paix dans le monde. John Lennon venait d'être assassiné par un désaxé devant l'immeuble Dakota à New York.

Immeuble Dakota, New York

Crédit photo: Vidor

Ironiquement, quelques heures auparavant, Lennon avait gentiment signé un autographe pour son futur assassin, Mark David Chapman, un homme de 25 ans originaire d’Honolulu.

Le soir, Lennon et sa femme Yoko Ono revenaient d'une séance d’enregistrement. Chapman les attendait sous l'arche de l’immeuble Dakota. Il a tiré 5 coups de balles à pointe creuse causant encore plus de dommages que les balles régulières. Transporté d'urgence au Roosevelt Hospital, Lennon a perdu environ 80 % de son sang avant de rendre l'âme. Entre temps, une foule s’était amassée devant l’hôpital et la résidence du couple célèbre en entonnant des chansons des Beatles.

Mark David Chapman qui s’était rendu à la police sans résistance est toujours détenu au centre correctionnel d'Attica après que sa liberté conditionnelle ait été refusée à 8 reprises. Voici des extraits des bulletins de nouvelles de TVA et Radio-Canada à la suite du meurtre de John Lennon. 

Commentaires