Retour

L'indépendance ou la mort: la naissance d’Haïti

Peinture de January Suchodolski (1797–1875)

C’est le 1er janvier 1804 que l’île de Saint-Domingue devient officiellement indépendante de la France et adopte le nom d’Haïti. Il s’agissait de la première colonie d'esclaves libérés, un épouvantail terrifiant pour les puissances coloniales de l'époque.

Voici un extrait du préambule de la Proclamation pour vous donner le ton « …Ce n'est pas assez d'avoir expulsé de votre pays les barbares qui l'ont ensanglanté depuis deux siècles ; ce n'est pas assez d'avoir mis un frein aux factions toujours renaissantes qui se jouaient tour à tour du fantôme de liberté que la France exposait à vos yeux : il faut, par un dernier acte d'autorité nationale, assurer à jamais l'empire de la liberté dans le pays qui nous a vu naître ; il faut ravir au gouvernement inhumain qui tient depuis longtemps nos esprits dans la torpeur la plus humiliante, tout espoir de nous réasservir, il faut enfin vivre indépendants ou mourir. Indépendance ou la mort ... que ces mots sacrés nous rallient, et qu'ils soient le signal des combats et de notre réunion.. »
Source : L’Acte d’indépendance sur Wikipédia

Au cours de son histoire, cette île qu’on appelait la « Perle des Antilles » a été secouée par de nombreuses catastrophes naturelles et d’interminables crises politiques.

Déjà très appauvris au lendemain de son indépendance, les Haïtiens ont été contraints de payer une compensations de 90 millions de francs or à leur ancienne mère-patrie, une somme astronomique qu'ils finiront de payeront en 1938.

Pour une histoire d’Haïti merveilleusement bien racontée, ne manquez pas la causerie « Dany Laferrière raconte l'histoire d'Haïti » :

Et si vous n'avez le temps que pour un abrégé d'histoire, je vous suggère ce reportage de l'émission 5 sur 5 de Radio-Canada :

 

Les plus récents

Plus d'articles

Plus d'articles