Retour

Nouveau froid dans la guerre froide

Il y a 32 ans, le 1er septembre 1983, les Soviétiques abattent un avion de Korean Air qui avait pénétré dans l’espace aérien russe par erreur : 269 passagers, dont un membre du Congrès américain, Lawrence McDonald, y perdent la vie. 

En juillet dernier, l'incident du Boeing de Malaysian Airlines, qui a fait 298 victimes en Ukraine, n'était pas sans rappeler les circonstances de 1983. Les Soviétiques ont d'abord nié leur implication, puis tenté de faire croire qu’il s’agissait d’un avion-espion tout en dissimulant les preuves au monde entier.

Les mémos d'enregistrements de vol ne seront divulgués qu’en 1992 par Boris Elstine. Voici le discours à la nation de Ronald Reagan le 5 septembre 1983. Il accuse les Russes de crime contre l’humanité et acte de barbarisme d’une brutalité inhumaine.

Rien de moins...

Commentaires