Le 11 août 1982, une bombe explose sur le siège d’un passager sur le vol de Pan Am 830 entre Tokyo et Hawaï, tuant un adolescent et blessant 16 autres personnes. Malgré les dommages à l’appareil qui se trouvait à 225 km au nord de Hawai, le capitaine, James E. O'Halloran III parvient à poser le 747 à l’aéroport de Honolulu.

 

Abu Ibrahim- Source photo FBI

Le responsable de l’attentat Mohammed Rashed, membre de l’organisation du 15 mai, une faction du Front populaire de libération de la Palestine, a été arrêté le en 1988. Après plus de vingt ans en prison aux États-Unis et en Grèce, il a été relâché en mars 2013. Un de ses complices, Abu Ibrahim, tristement célèbre pour la confection de bombes à retardement sophistiquées, figure toujours sur la liste des terroristes les plus recherchés par les États-Unis.

Le FBI offre 5 millions de dollars de récompense pour toute informations permettant de retrouver le « Michel Ange de la bombe » ou « Dr. Frankenstein » pour les Américains. Il a maintenant 73 ans et se réfugie vraisemblablement au Liban. Revoici un bulletin de nouvelles du 11 août 1982 décrivant l'attentat. Cet événement tragique est survenu moins d'un mois après l'écrasement du vol 759 de Pan AM dans la banlieue de la Nouvelle-Orléans. Cet accident a causé la mort de plus de 150 personnes.

Commentaires