Retour

Petit guide pour préparer les vélos au printemps

Vélo rouge

Avant le premier coup de pédale de la saison printanière, il est important de soumettre votre vélo à quelques ajustements, qu’il ait dormi dans votre garage tout l’hiver ou qu’il ait affronté les rigueurs de la saison froide. Voici quelques conseils pour reprendre la route en douceur.

L’inspection
On recommande de procéder chaque année à une mise au point chez un spécialiste du vélo. Si vous voulez éviter les coûts qui y sont associés, vous pouvez faire vous-mêmes une vérification des composantes majeures à la recherche de traces d’usure, de structures défaillantes ou de vis et boulons desserrés. Le cadre, le guidon, les freins, les pneus, les câbles : tout doit y passer. En cas de doute, cependant, mieux vaut toujours se tourner vers un professionnel.

Le nettoyage 
Cette étape se réalise simultanément avec l’inspection, car il est facile ainsi de repérer des éléments défectueux. Des linges propres et un nettoyant à vélo ou un savon dégraissant sont requis. Lorsque vous aurez terminé, vous pourrez huiler et graisser à souhait ce qui mérite de l’être : la chaîne, les engrenages, les câbles, les axes et les roulements.

Les essentiels
Parmi les accessoires de vélo à vérifier, assurez-vous d’avoir le meilleur éclairage possible à l’avant comme à l’arrière, surtout au début de printemps, quand la nuit tombe sans prévenir. À cause du mauvais état des routes, il est aussi conseillé de refaire une inspection quelques semaines après la reprise du vélo, car certaines pièces peuvent se desserrer. La vigilance est donc toujours de mise. 

Vous êtes maintenant prêts pour partir découvrir les plus belles pistes cyclables du Québec.