La dentisterie n’est pas une science récente : des archéologues ont découvert en Toscane des amalgames dentaires vieux de 13 000 ans, ce qui en fait les plus anciens artefacts du genre que l'on connaisse.

Trouvées près de Lucques, dans le nord de l'Italie, les deux dents réparées semblent avoir été percées à l'aide d'un outil rudimentaire puis comblées de bitume. Les chercheurs y ont également découvert des poils ainsi que des résidus de plantes.

Ces poils et ces substances végétales ont-ils été sciemment ajoutés lors de l'intervention dentaire pour calmer la douleur grâce à certaines vertus antiseptiques, pour solidifier le bitume ou sont-ils le résultat des repas pris par la suite? Le mystère reste entier pour l'instant. 


2 minutes pour comprendre ce qui arrive au corps après la mort


Les détails de la découverte ont été révélés dans la dernière édition du American Journal of Physical Anthropology

Commentaires